Tour d’Horizon des Guitares Metal \m/

Tour d’Horizon des Guitares Metal \m/

L’histoire des guitares metal a débuté en 1958 avec le fabricant Gibson et ses modèles Explorer et Flying V. A l’époque le but était de se différencier des modèles aux formes classiques et d’apporter une touche de modernité. La cible visée par le constructeur était les guitaristes de Jazz et comme vous le savez peut-être, cela fût un échec cuisant ! La production a donc été rapidement ré-ajustée, et la flying V vit le jour seulement à la fin des années 60, tandis qu’il fallut attendre le milieu des années 70 pour apercevoir les premiers modèles Explorer. Rapidement les guitaristes hardrock ont découvert et adopté ces guitares aux formes extravagantes et au look agressif.

Ces deux modèles peuvent être considérés comme les archétypes de la guitare hardrock, et ont été logiquement repris et copiés par d’autres fabricants par la suite. Le modèle Randy Rhoads de Jackson par exemple, qui s’inspire beaucoup de la Flying V ou encore l’Ibanez Iceman, pendant longtemps le modèle principal de Paul Stanley (Kiss) qui a une forme similaire à l’Explorer. Avec l’avènement de la musique metal dans les années 80, beaucoup d’autres constructeurs ont suivi la tendance, parmi lesquels CharvelJacksonDeanESPKramer, Hamer ou encore BC Rich.

Gibson Explorer 2016 HP EBLes guitares Heavy se distinguent des modèles classiques comme la Stratocaster ou la Les Paul non seulement de part leur design singulier mais également par le niveau de sortie élevé des micros humbucker qui les équipent. Dans les années 80, les systèmes de vibrato Floyd Rose étaient très en vogue et ils équipent encore pas mal de modèles bien qu’ils soient moins répandus de nos jours. En effet, de nombreux guitaristes expérimentent volontiers différents accordages (downtuning) pour lesquels les systèmes Floyd Rose ne sont pas forcément adaptés. Avec l’arrivée du Nu Metal dans les années 90, on a accordé les guitares plus bas et les modèles 7 cordes avec une corde de si grave supplémentaires ont alors représenté une évolution logique.  L’Ibanez Universe fut l’un des premiers modèles fabriqués en série, et a été développé en collaboration avec Steve Vai. Depuis, les modèles 8 cordes ne sont plus des exceptions et possèdent le plus souvent deux cordes graves supplémentaires ou encore une corde grave et une corde aigu.

La gamme des modèles proposés s’est depuis largement élargie et on retrouve des constructeurs tels que Dean, ESP, Ibanez, Jackson ou encore Schecter parmi les marques les plus populaires.


Guitaristes et guitares

Il est tout naturel d’orienter le choix de son instrument en fonction du matos de ses héros. Beaucoup de guitaristes heavy metal célèbres travaillent avec les fabricants afin de créer leur propre modèle signature selon leurs besoins. Ces modèles sont alors souvent produits en série. Voici une sélection de guitares heavy-rock signature :

ESP LTD Iron Cross SWJames Hetfield (Metallica)
Hetfiled joue sur ESP et possède plusieurs modèles signature (Iron Cross, Snakebyte, Truckster). Ces guitares sont équipées de micros EMG actifs et n’ont pas de vibrato Floyd Rose. Elles sont toutes dotées de chevalets Tune-O-Matic avec cordier en béton armé 😉

Epiphone Tony Iommi Signature SG CustomTony Iommi (Black Sabbath)
Iommi joue sur Gibson SG la plupart du temps. C’est pourquoi le fabricant a développé un modèle signature doté de 24 frettes et de micros humbucker sur-mesure. Une version Epiphone meilleure marché est également disponible.

Dean Guitars Dimebag Dixie RebelDimebag Darrell (Pantera, Damageplan)
Ce guitariste parti malheureusement trop tôt avait des liens étroits avec Dean Guitars, un constructeur qui a depuis commercialisé plusieurs modèles sous son nom. La forme du modèle vedette est une sorte de croisement entre Explorer et Flying V et est le plus souvent équipé de micros humbucker. Darrell a bien souvent installé un système de vibrato Floyd Rose sur ses guitares.

Schecter Jeff Loomis JL-7 BKJeff Loomis (Nevermore, Arch Enemy)
Jeff Loomis joue sur des guitares Schecter. Le modèle le plus populaire est sa signature aux contours proches de la stratocaster qui est disponible en 6 ou 7 cordes. Loomis affectionne les micros humbucker Seymour Duncan et équipe ses guitares aussi bien avec des systèmes Floyd Rose qu’avec des chevalets fixes. Les micros sont également disponibles séparément en set.

Jackson Scott Ian King V KVXTScott Ian (Anthrax)
Scott Ian a longtemps joué sur des guitares de la marque Jackson. Ses modèles signature sont des modèles Soloist ou King V. Il y a ici plusieurs configurations – la Soloist avec deux micros humbuckers et un Floyd Rose ou une version allégée doté d’un seul micro humbucker et d’un chevalet fixe.
Un modèle King V récemment commercialisé est équipé de deux humbuckers et est disponible au choix avec ou sans vibrato.

Ibanez M80M MeshuggahFredrik Thordendal/Marten Hagstrom (Meshuggah)
Les deux guitaristes de Meshuggah sont chez Ibanez. La société japonaise propose un modèle Signature Meshuggah 8 cordes. Celle-ci est équipée de d’un micro  Lundgren M8P Pickup (passif) et d’un système de vibrato Edge III-8. Une autre particularité est la longueur de son manche avec un diapason de 749 mm. Ceci est nécessaire en raison de l’accordage très bas, la corde la plus grave est accordée en Fa 1 soit presque une octave plus bas que le Mi grave standard.

Ibanez TAM10-WHTosin Abasi (Animals As Leaders)
Tosin Abasi joue principalement sur des guitares 8 cordes. Ibanez a produit 2 modèles signature (TAM-100 et TAM-10) en suivant les instructions du guitariste à la lettre. Les guitares sont équipées en micros Di Marzio (HSH : micro humbucker – micro simple – micro humbucker) et ont un diapason de 686 mm. La corde la plus grave est en Mi 1, une octave plus bas qu’un accordage standard. On comprend mieux pourquoi le groupe n’a pas de bassiste.


Les caractéristiques des guitares metal


Le corps et les bois
La forme est avant tout une histoire de goût. On retrouve différentes approches pour le choix du bois utilisé pour le corps. On considère généralement l’acajou comme un bon choix car il apporte du sustain et est associé à des sonorités rondes, profondes et chaudes. Ajoutez à cela des micros au caractère agressif et vous obtenez le son massif que les métalleux appellent « gros son ». Le tilleul est également très apprécié, car il offre des sonorités tranchantes et donne de la clarté aux riffs les plus rapides.

Manche/Frettes
La plupart des manches sont en érable ou en acajou et la touche est bien souvent en palissandre. La principale caractéristique des manches metal est leur profil plat ou très légèrement concave. Ils sont généralement assez fins et les cordes ne sont pas positionnées trop hautes par rapport à touche, ce qui permet un jeu rapide. Les frettes médiums ou jumbos sont le premier choix. Elles permettent de faire des bends sans que la corde ne soit trop en contact avec la touche. Des guitaristes comme Yngwie Malmsteen ou Ritchie Blackmore ont une préférence pour les frettes scaloppées avec lesquelles le jeu en tapping et à haute vitesse est facilité. Le nombre de frettes est également important pour jouer des notes hautes, comptez en 24 pour être au top !

Vibrato ou chevalet fixe ?
La réponse à cette question est assez simple car si vous jouez avec différents accordages, un système de vibrato flottant ne sera pas une partie de plaisir. En effet, avec ce système les cordes voisines se désaccordent également lorsque vous accorder une corde. La tension des cordes est équilibrée par les ressorts du vibrato, et dès qu’un élément est modifié c’est toute la guitare qui se désaccorde, même lorsque vous passez d’un accordage standard à un accordage en Drop D. Dans ce cas, la solution est donc d’opter pour un chevalet fixe. Si vous affectionnez les Dive Bombs et autres effets de vibrato extrêmes, il faudra préférer un vibrato stable, et donc un système Floyd Rose. Avec celui-ci les cordes sont bloquées au niveau du sillet et du chevalet et peuvent être accordées avec précision à l’aide de petites vis.

Kahler K 7300 Black

Ce système ne présente pas que des avantages cependant : changer les cordes n’est pas si facile car il y a de nombreux réglages à effectuer. La position de la main droite est parfois problématique, notamment lorsque vous souhaitez étouffer les cordes ou prendre appui sur le chevalet flottant : la pression de la main va faire bouger le chevalet et altérer l’accordage. C’est pour cette raison que Kerry King préfère les vibratos Kahler, moins sensibles à la pression de la main pour le jeu en « Palm Mute ».

Micros
Seymour Duncan Jeff Loomis Blackouts 6S BK
Les micros doivent dans tous les cas avoir un niveau de sortie relativement élevé, ce qui permet d’atteindre un niveau de distorsion important sans avoir à pousser le gain de l’ampli. Les micros actifs sont souvent prisés dans le metal car ils ont l’avantage de ne pas être sensibles aux bruits parasites. Les marques les plus populaires pour le style metal sont Di Marzio, EMG, et Seymour Duncan.

Author’s gravatar
Passionné de musique et de son, j'ai rejoint le petit village d'irréductibles musiciens de Treppendorf en 2005 pour finalement y poser mes flightcases.

2 commentaires

    Hello !
    La Schecter de Loomis interclassait beaucoup, j’ai vu des vidéos de présentation et le son me plait bien, es-ce que quelqu’un la possède ? Si oui, qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire