Ungewöhnliche Instrumente in bekannten Soings
Instruments improbables dans la musique pop / rock.

Instruments improbables dans la musique pop / rock.

Ça ne doit pas toujours être guitare basse batterie !? Le monde des instruments de musique est tellement varié qu’on oublie parfois l’attrait de l’extraordinaire, parfois exotique, ou du moins inconnu. Des contrastes, des effets et des ambiances impressionnantes peuvent être obtenues avec des instruments inhabituels qui ne font pas partie du courant « classique » du genre.


1. Korn – „Shoots and Ladders“ – Cornemuse

Que la cornemuse puisse encore être qualifiée d’instrument inhabituel est probablement plus une question de genre. Après tout, il existe un certain nombre de groupes dans lesquels la cornemuse fait naturellement partie du son. Et pas seulement sur les marchés médiévaux. Korn est l’un des groupes les plus lourds dans lesquels la cornemuse joue un rôle de premier plan.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

2. Gorillaz – „Clint Eastwood“ – Mélodica

Le mélodica est utilisé encore et encore dans une grande variété de genres afin d’apporter un timbre supplémentaire aux chansons. C’est aussi le cas du groupe Gorillaz avec les personnages comiques 2D, Murdoc Niccals, Noodle et Russel Hobbs, derrière lesquels n’est autre que Damon Albarn de Blur. Ils utilisaient déjà le mélodica sur leur premier album en 2001, par exemple sur le titre « Clint Eastwood », qui fut même utilisé pour une publicité pour un constructeur automobile bien connu.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

 3. Depeche Mode – „Everything Counts“ – Xylophone & Melodica

Dans « Everything Counts » Depeche Mode – comme à leur habitude – ont utilisé différents échantillons, mais aussi des instruments conventionnels comme le mélodica et le xylophone, qui fournissent un contraste saisissant dans la chanson qui traite de la cupidité et de la corruption en Grande-Bretagne à l’époque.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

4. Sufjan Stevens – „Mystery of Love“ – Guitalin

Mystery of Love de Sufjan Stevens a été nominé pour la meilleure chanson aux Oscars 2018. Il a écrit et enregistré la la bande originale du film de Guadagnino « Call Me By Your Name ». Il s’appuie sur une instrumentation extraordinaire ou il joue d’un instrument hybride, mélange de guitare et de mandoline, fabriqué spécialement pour lui s’appelle « Guitalin ».

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

5. Tanita Tikaram – „Twist in My Sobriety“ – Hautbois

Le hautbois a ce son incroyablement doux, chaleureux et en même temps clair et direct. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le hautbois donne généralement le ton lorsque l’orchestre se joint à lui. Mais il a aussi depuis longtemps laissé ses empreintes dans la musique pop, comme dans « Twist In My Sobriety » de Tanita Tikaram, ou Malcolm Messiter joue du hautbois, livrant des passages en solo particulièrement mémorables.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

6. Midnight Oil – „Beds are Burning“ – Didgeridoo

L’époque où l’on associait principalement le didgeridoo aux indigènes australiens est révolue depuis longtemps. Les musiciens continuent d’expérimenter avec l’instrument à vent, et il en va de même pour Midnight Oil, l’un des groupes de rock australiens les plus titrés. L’un des plus grands succès du groupe était « Beds Are Burning ». Lors de leurs tournées, ils ont utilisé le didgeridoo à de nombreuses reprises, faisant du chanteur Peter Grant and Co. des ambassadeurs de la musique australienne et des partisans des Aborigènes.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

7. Coldplay – „Viva La Vida“ – Cloches d’orchestre

« Viva La Vida » de Coldplay est devenu en quelques minutes seulement un succès mondial dans les charts et s’est retrouvée en tête des sites de streaming pendant des semaines. Le contenu de la Bible était traité dans les paroles, sur une instrumentalisation de cloches d’orchestre, glockenspiels et des chants choraux. L’innovateur Brian Eno à la production avait une fois de plus prêté main forte, et « Viva La Vida » a remporté tous les prix imaginables.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

8. Jimi Hendrix – „Crosstown Traffic“ – Kazoo

Le kazoo, avec son son grinçant typique, appartient pour certains au rayon des jouets, pour d’autres à l’équipement indispensable des musiciens de rue, mais il appartient également à la scène rock! Le sorcier voodoo de la guitare Jimi Hendrix, qui a toujours trouvé un moyen de donner vie aux sons dans sa tête, l’a fait avec un kazoo sur « Crosstown Traffic » en doublant ses parties de guitare.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

9. Mozart – Adagio en do majeur pour harmonica de verre

N’oublions pas les classiques, après tout, il existe de nombreux instruments inhabituels dans les compositions classiques qui se veulent interpréter les sons de la nature, les ambiances des forêts et des prairies ou les changements de saisons. Nul autre que Wolfgang Amadeus Mozart a même écrit un Adagio et un Rondo pour l’harmonica de verre. Il a composé les œuvres en 1791 pour la virtuose de l’harmonica de verre aveugle Marianna Kirchgeßner. Ce fut sa dernière œuvre de musique de chambre.

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

10. Beatles – „Norwegian Wood“ – Sitar

L’une des premières chansons populaires à utiliser le sitar était « Norwegian Wood » des Beatles. C’était l’époque où le Fab Four expérimentait avec des instruments insolites et partaient souvent à la recherche du sens de la vie. George Harrison avait acheté un sitar peu de temps avant les enregistrements. Une rencontre avec le musicien indien Ravi Shankar avait changé sa vie. Le virtuose du sitar a enseigné à Harrison et est également connu sous le nom de  » Beatle silencieux « .

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

 

D’autres exemples?

Dites nous dans les commentaires si vous avez d’autres exemples de chansons populaires qui utilisent des instruments insolites!

Author’s gravatar
La musique d'abord, mais la guitare surtout ! Guillaume rejoint Thomann en 2017 et en est actuellement à 588 pauses déjeuner passées dans le magasin à essayer du matériel !

3 commentaires

    cruche mélodique dans « Wild Things » j’ai un trou de mémoire pour le groupe qui a crréé ce morceau largement repris, les Troggs, il me semble .

    1976, High Voltage, It’s a Long Way To The Top. Première chanson du premier album de AC/DC. Autre exemple de l’utilisation de la Cornemuse. C’est la seul chanson de AC/DC où le groupe utilise un autre instrument que les classiques guitare, basse, batterie sous l’aire Bon Scott. Le groupe récidivera dans Black In Black avec des cloches en introduction de Hells Bells. Première chanson du premier album de l’aire Brian Johnson. Coïncidence ?

    Je pense aussi à low man’s lyric de Metallica et sa vielle à roue 🙂

Laisser un commentaire

PUBLICITÉ