Pourquoi le vinyle est-il toujours aussi tendance?

Pourquoi le vinyle est-il toujours aussi tendance?

Il n’y a rien de tel que la sensation d’ouvrir vinyle et de le déposer sur la platine avant de vous asseoir pour l’écouter pour la première fois. Certains appellent cela une obsession matérielle un peu nostalgique, ou même ringarde, mais une chose est vraie: acheter et écouter des vinyles n’est toujours pas passé de style après tant d’années, et voilà pourquoi:


Un média physique à l’ère digitale

Les formats physiques sont un luxe de nos jours, donc, pour ceux qui peuvent se le permettre, c’est un régal encore plus apprécié dans nos vies dominées par le numérique. Les rainures tactiles d’un disque vinyle, l’apparence (et l’odeur) de la pochette de l’album en papier et la mécanique de la platine qui la joue fascinent encore de nombreux amateurs, en particulier ceux qui ont un penchant pour la mécanique ou les activités pratiques.

Un investissement de collection

De nombreux collectionneurs de vinyles n’ouvrent même pas la pellicule plastique de leurs disques vinyles. Vous pouvez demander pourquoi et même vous dire que c’est une perte de disque. Alors oui, certains collectionneurs gardent leurs disques pour les revendre plus tard, en parfait état, et à un prix gonflé. En attendant, ils peuvent au moins profiter de la pochette de l’album et utilisent leur collection pour décorer leur maison. Vous en pensez quoi?

Les pochettes d’album dans toute leur splandeur

Dans la continuité du point précédent, la pochette d’album est souvent très appréciée soit en raison de sa signification soit de sa valeur artistique. Les faire tenir dans un carré de 12 cm x 12 cm, les dimensions de la plupart des pochettes de CD, est considéré comme un gâchis pour certaines personnes soucieuses de l’art que représentent ces pochettes. Et donc les apprécier dans toute leur splendeur en grand format permet de s’immerger un peu plus dans une œuvre d’art également visuelle qui souvent peut rendre l’expérience d’écoute d’autant plus magique.

 

La fidélité sans compression (et avec ses imperfections)

Bien sûr, nous devons mentionner le son de la musique sur vinyle. S’il est correctement joué avec du matériel de qualité, un disque peut sembler fantastique par rapport à n’importe quel format numérique. On attribue généralement ce phénomène à la moindre compression du son, son caractère chaleureux et au sifflement à peine inaudible qui caractérise les formats analogiques. Vous n’obtiendrez pas un son cristallin comme cela peut être le cas avec un CD et une chaîne hi-fi, même si vous pouvez vous en approcher. Ces imperfections (craquements, claquements et sifflements dus aux rayures et à la poussière) sont mêmes souhaitables par beaucoup. De nombreux producteurs tentent d’imiter ces imperfections ces jours-ci, numériquement, en post-production. Un peu d’imperfection pour parfaire donc?

 

Prendre le temps d’écouter

Mais ce n’est pas seulement l’aspect physique et l’esthétique qui rendent le vinyle si désirable, c’est aussi le rituel. De nos jours, beaucoup de gens sont constamment entourés de musique (principalement numérique). Que ce soit tout au long de leur journée de travail ou après, les listes de lecture Spotify diffusent de la musique presque sans cesse. Qu’est-ce que cela a sur la valeur d’une chanson? Certains peuvent soutenir que cela rend les chansons jetables et met leur importance (littéralement) en arrière-plan de votre quotidien.

Avec un disque vinyle, par contre, il faut prendre le temps de sortir le disque de sa pochette, le placer délicatement sur la platine puis positionner soigneusement l’aiguille sur le disque tournant. Ce qui suit est souvent une session d’écoute plus attentive d’un album entier, détendu sur le canapé ou une chaise confortable, appréciant les détails de la musique et la retournant une fois que la face A a fini de jouer. C’est quand même autre chose que de passer 8 chansons de sa playlist en tapant sur un de vos écouteurs dand le bus non?

 


Le retour de la production vinyle

Le retour du vinyle est réel, de plus en plus de gens essaient d’échapper à leur quotidien digitalisé en consommant de la musique dans des formats analogiques. Les ventes de vinyle ne peuvent pas rivaliser avec les ventes numériques et les achats d’abonnements aux services de streaming, mais elles ne diminuent pas non plus. Au contraire, depuis 2006, les ventes mondiales de vinyle ont considérablement augmenté, passant de 36 millions de dollars à plus de 700 millions de dollars en 2019. Cela montre qu’il y a vraiment quelque chose de magique dans ce format analogique historique!

👉 Retrouvez toutes nos platines, feutrines, cellules and accessoires sur Thomann 👈


Author’s gravatar
La musique d'abord, mais la guitare surtout ! Guillaume rejoint Thomann en 2017 et en est actuellement à 588 pauses déjeuner passées dans le magasin à essayer du matériel !

2 commentaires

    Bonjour ! J’ai une cinquantaine de disques vinyls, 33 T , classiques surtout, quelques variétés et pour enfants.. en t;bon état, que je veux bien revendre sur Orléans: 06 77 53 41 11

    à saisir disques vinyls 33T et 45T, classiques, variétés enfants, en t.bon état

Laisser un commentaire