10 musiciens peu connus que vous DEVEZ connaître !

10 musiciens peu connus que vous DEVEZ connaître !

À maintes reprises, des musiciens ont contribué de façon décisive au succès de ces icônes, en live ou en studio. Des enregistrements des Beatles où les fans reconnaissent immédiatement que Ringo Starr n’était pas à la batterie par exemple. Qui étaient ces musiciens de session qui ont créé et fait beaucoup plus que simplement compléter? Voici quelques musiciens que la plupart des gens ne connaissent pas, mais devraient:

Hal Blaine, légende de la batterie

Le batteur Hal Blaine peut affirmer avoir enregistré un nombre presque infini de hits. Des chansons que tout le monde connaît à ce jour, comme « Mrs Robinson » de Simon et Garfunkel ou « Mr. Tambourine Man ». La liste est incroyablement longue. Même si Michael Jackson et les Beatles entassaient leurs tubes, la collection à succès de Hal Blaine domine toujours. Après tout, il tenait une place importante au sein du Wrecking Crew, qui était présent absolement partout à l’époque.

Bobby Keys – saxophoniste de l’ombre

Lorsque vous êtes saxophoniste sur les plus grandes scènes du monde et que vous êtes en tournée avec l’un des groupes les plus légendaires, c’est sans aucun doute quelque chose! Cela devient encore meilleur lorsque la plupart des super fans connaissent votre nom. C’est ce qui est arrivé aux Texan Bobby Keys. Pendant de nombreuses années, il a fait partie des tournées des Rolling Stones. Puis il a joué avec John Lennon, George Harrison, Ringo Starr, Joe Cocker, avant de repartir sur la route avec les Stones.

 

Spike Edney – l’homme derrière Queen

Il n’y a guère de groupe bien connu avec lequel Spike Edney n’a pas joué. Il a enregistré ses crédits tôt avec Ben E. King et Edwin Starr. Peu de temps après, sa carrière en studio et en live a vraiment décollé. Il a d’abord joué pour les Rolling Stones, aussi pour les Boomtown Rats et Duran Duran. En 1984, il devient pianiste et claviériste de Queen et a fait une tournée avec Freddie Mercury & co. Nous pouvons entendre ses prouesses au piano ci-dessous sur « Crazy Little Thing Called Love »:

 

David Rosenthal – homme à tout faire

Si vous commencez à compter les artistes pour lesquels David Rosenthal a travaillé, vous aurez rapidement le vertige. Cela commence par des tournées pour Rainbow, Little Steven et Robert Palmer et continue avec Cyndi Lauper, Elton John ou Enrique Iglesias. Pendant ce temps, David est claviériste et directeur musical de Billy Joel. David Rosenthal tire les cordes en arrière-plan ET livre la musique pour Piano Man Billy Joel, ce n’est pas rien!

Carol Kaye – la bassiste la plus prolifique ?

Pendant longtemps la basse était le domaine des hommes, bien qu’on ne sache pas pourquoi elle était perçue comme telle en public. Après tout, il y avait et il y a de nombreuses musiciennes qui prouvent le contraire. L’une d’entre elles- et probablement la plus employée – est Carol Kaye. Elle était membre du Wrecking Crew et a facilement enregistré plus de 10 000 enregistrements en studio. C’est difficilement imaginable pour un musicien commercial en termes de temps. Elle l’a fait et a laissé ses prises de basse sur des tubes comme « La Bamba », ou « I’m a Believer ». Chapeau!

The Funk Brothers – the Motown house band

Les Funk Brothers étaient un groupe hétéroclite de 13 musiciens au total, tous des musiciens de session indépendants qui ont obtenu leur emploi directement de Motown. Entre 1959 et 1972, ils ont enregistré plusieurs chansons vendant pour des millions de dollars et étaient principalement responsables du son complexe de Motown. Personne ne pouvait groover avec autant de confiance que les Funk Brothers, par exemple sur « Papa Was a Rolling Stone ». Beaucoup d’entre eux faisaient également partie du Wrecking Crew. En 1972, Motown a déménagé et si bien les Funk Brothers ont disparu.

Dennis Coffey – « Mr. Wah Effect »

L’un des Funk Brothers était le guitariste américain Dennis James Coffey. Il n’était probablement pas l’inventeur de l’effet wah, mais il était certainement célèbre parmi les initiés pour ce son spécial. Dennis l’a utilisé pour décorer des enregistrements pour les Temptations, les Jackson Five ou David Ruffin. Et contrairement à beaucoup d’autres dans sa guilde musicale, il a également décroché ses propres succès. « Scorpio » est issu de son projet Dennis Coffey & The Detroit Guitar Band.

Bob Babbitt – bassiste des stars

Son vrai nom était Robert Kreiner. On ne sait pas vraiment quand et pourquoi il a pris son nom de scène. Cependant, c’est un fait qu’il a échangé sa contrebasse contre une Fender Precision à l’âge de 15 ans et peut être entendu sur de nombreux enregistrements de première classe. Bob a fait des centaines d’enregistrements pour des artistes de renom comme Rare Earth, Marvin Gay, The Platters ou Stevie Wonder, plus tard également pour Phil Collins, Diana Ross et Elton John. Cette liste de crédits n’est en aucun cas complète. Écoutez la ligne de basse légendaire de Bob ici dans : »Signed, Sealed, Delivered, I’m Yours« :

Benny Benjamin

Image result for benny benjamin"

William « Benny » Benjamin est l’un de ceux qui a été très jeune musicien de session pour Motown. Né en 1925, il était initialement le batteur de studio le plus recherché et également le noyau des Funk Brothers. Benny peut être entendu sur des enregistrements de Marvin Gaye, Stevie Wonder, Smokey Robinson, les Four Tops et bien d’autres. Il était tellement important qu’il pouvait même se permettre d’être en retard. Malheureusement, il n’était que bien trop tôt pour sa propre mort causée par sa dépendance à l’héroïne et à l’alcool. Il est décédé d’un accident vasculaire cérébral à l’âge de 43 ans en 1969. (Re)Découvrez son style de batterie inimitable:

Earl Van Dyke

Et quand nous listons toutes les légendes de la session de l’époque, Earl Van Dyke ne peut pas manquer! Après tout, il était le chef des Funk Brothers. Van Dyke a joué tous les titres ou l’on entendait des claviers sous quelque forme que ce soit. De Wurlitzer à Fender Rhodes et Harpsichord, il a tout joué. Earl avait connu à peu près tout, de travailler à la chaîne dans les usines Ford à son temps dans l’armée avec la tuberculose. Puis c’est parti pour Motown, où il a été impliqué dans presque tous les tubes pendant près de 10 ans.

Author’s gravatar
La musique d'abord, mais la guitare surtout ! Guillaume rejoint Thomann en 2017 et en est actuellement à 588 pauses déjeuner passées dans le magasin à essayer du matériel !

1 commentaire

Laisser un commentaire