L’essentiel pour monter une salle de répète

L’essentiel pour monter une salle de répète

#PracticeRoomDays 

Que faut-il pour créer une salle de répétition à partir de zéro ? Avant de répondre par le mot « argent », il y a peut-être une ou deux autres choses à considérer… Dans cet article, nous espérons vous fournir l’inspiration et les clés essentielles nécessaires pour réaliser votre projet de la meilleure façon. Certains éléments d’une salle de répétition sont indispensables, sans eux les musiciens ne s’entendraient pas ou le résultat de leurs efforts musicaux serait moins que satisfaisant. Bien sûr, beaucoup de groupes commencent humblement mais une fois que vous avez atteint un certain niveau de compétence et d’engagement, il est temps de penser à un espace fonctionnel et dédié à votre passion….

🎤🎸🔊


1. La bonne pièce au bon endroit

Il y a certaines choses à prendre en compte lorsque vous choisissez une salle de répétition (à moins que vous n’en construisiez une à partir de rien, mais supposons que non) :

Emplacement : Le lieu est il accessible? Pouvez vous faire du bruit 24/24 et enfin, est-il bien sécurisé? N’oubliez pas l’accès aux commodités, les longues heures de répétition (et la consommation de bières) vous amèneront souvent à en avoir besoin…

Dimensions : Avez-vous besoin d’une grande pièce ou de quelque chose de simple et confortable ? N’oubliez pas de pensez aux amis qui vont rendront visite, possiblement équipés d’un instrument, et enfin, de la place nécessaire pour le matériel indispensable au bon fonctionnement de la salle.

Forme : La plupart des pièces sur cette planète possède des angles droits et ont une forme rectangulaire… ce qui n’est pas la panacée pour l’acoustique.

Les commodités : L’espace doit-il être chauffé ou climatisé ? Préférez vous évoluer dans une grotte avec votre propre éclairage d’ambiance ou la lumière naturelle ? Ces questions sont importantes puisqu’elles engagent des frais qui n’auront pas de rapport direct sur votre musique (quoique) mais sur votre porte-monnaie.


2. Système de sonorisation

Un système de sonorisation est quelque chose dont vous aurez besoin pour amplifier un mixage global des instruments et des voix de votre groupe. Il se compose généralement de deux enceintes et permet d’amplifier suffisamment les instruments et voix pour que tout le monde puisse s’entendre. Vous pourriez vous passer d’un système de sonorisation en utilisant des amplis séparés pour toutes les voix et tous les instruments, mais il est généralement beaucoup plus difficile d’obtenir un mixage équilibré de cette façon.


3. Mélangeur

Pour acheminer le signal audio vers les enceintes de sonorisation, vous aurez besoin d’une table de  mixage et de nombreux modèles différents sont disponibles. La solution la plus courante pour une salle de répétition est un mélangeur analogique 12 canaux, mais certains groupes ne peuvent avoir besoin que de 5 canaux, attention, cela-dit, à l’évolution de la composition groupe et/ou de vos instruments.

Les consoles de mixage numériques sont depuis peu très attirantes pour tout ce qu’elles amènent en terme de possibilités et d’ergonomie: la compatibilité matérielle accrue et la facilité de manipulation de tous les paramètres via une tablette ou smartphone via WiFi est véritable gain de temps. Les options de mixage individuel sont un plus parfait pour vos écouteurs In-Ear!


4. Amplificateurs

Dans la plupart des cas, chaque musicien équipé d’un instrument électrique se doit d’avoir son ampli. L’ampli basse peut être exclut puisque la basse peut être branchée directement sur la table de mixage via une DI. Il en va de même pour les claviers. Enfin la batterie ne nécessitera normalement pas de micro vu son volume de base, mais une batterie électronique nécessitera aussi une DI.


5. Kit de batterie

Avoir une batterie dans la salle de répétition dépend du style de musique que vous jouez. Certains genres ou configurations ne nécessitent qu’une boîte à rythmes et/ou des percussions. Si votre pièce n’est pas bien insonorisée, un kit de batterie électronique pourrait être idéal. Pour éviter que votre batterie ne glisse et ne dérape, vous pourriez envisager d’y mettre un tapis en dessous.


6. Acheter, louer ou squatter chez vos parents ?

Comment voulez-vous payer votre espace ? Idéalement, ce serait formidable d’être propriétaire, mais tout le monde n’a pas ce genre de moyens. Vous pouvez aussi envisager de partager le loyer avec d’autres groupes ou artistes en répartissant les dates de disponibilité de manière équitable. Si l’espace en question est une pièce, la cave ou le garage de la maison parentale, c’est encore mieux !

Author’s gravatar
Passionné par la guitare, la musique et le son, Charlan a rejoint Thomann en 2005 et a joué dans divers groupes aux influences funk.

Laisser un commentaire