Les amplis à modélisation pour guitare électrique

Les amplis à modélisation pour guitare électrique

Un seul son d’ampli n’est souvent pas suffisant. Surtout pour les guitaristes qui jouent dans un orchestre de variété et pour lesquels le besoin d’accéder à des sons différents rapidement est une priorité. L’idéal pour eux est donc souvent de posséder un amplificateur pouvant couvrir une large palette de sons. Peu de musiciens utilisent trois amplis différents et une armada de pédales d’effets en concert. Et pour s’exercer à la maison, disposer d’une multitude de sonorités n’est pas une mauvaise chose. Pour beaucoup, la modélisation est donc la solution tout-en-un, d’autant plus que la gamme de produits disponibles est aujourd’hui très diversifiée.


 Un peu d’Histoire

Un amplificateur à modélisation est défini comme étant la réplique numérique d’un amplificateur à lampes. Cela se fait par une analyse détaillée des amplis originaux dans les laboratoires des différents fabricants. Une empreinte numérique orientée en termes de son et de réactivité par rapport au modèle original est créée. De nos jours les processeurs numériques sont très puissants et beaucoup de guitaristes avertis ne sont plus en mesure de faire la différence entre le modèle original et la réplique numérique. La vague de modélisation a été déclenchée par le fabriquant américain Line 6 qui introduit le AxSYS 212 en 1996, mais le triomphe des amplis à modélisation est arrivé seulement en 1998 avec le POD. Relativement en même temps, Boss a commercialisé le multi-effets GP-100 avec des modélisation d’amplis et a intégré plus tard la technologie COSM dans les amplis Cube.

Roland Micro Cube GX RD

Roland Micro Cube GX RD

La société mère Roland introduisit en 2004 un modèle devenu depuis un classique : le Micro Cube, un petit ampli bon marché avec un certain nombre de modélisations d’amplis et délivrant un bon son High-Gain même à un faible volume sonore. Bien que ces amplis soient adaptés aux débutants, de nombreux guitaristes professionnels utilisent ces « petits cubes » comme combo d’entraînement ou de warm-up.

L’arrivée du constructeur allemand Kemper en 2012 révolutionna de nouveau le domaine de la modélisation. Alors que l’on est dépendant des modèles d’amplis intégrés chez d’autres fabricants, le Kemper Profiling Amp offre aux guitaristes la possibilité de créer un profil sonore d’amplificateurs guitare. Cela a ouvert de nouvelles possibilités et Kemper propose maintenant le Profiler avec amplificateur comme tête d’ampli complète. Un concept similaire présenté en 2016 est le Bias Head de Positive Grid.

 

Ce qu’il faut prendre en considération

Les amplis à modélisation sont maintenant disponibles dans toutes les tailles et gammes de prix. Ne se pose qu’une question : ce qui est important pour votre usage et quelles fonctionnalités sont importantes. Voici quelques pistes :

Application
Le principal critère est naturellement l’application. Si l’ampli est utilisé à la maison pour s’exercer, un petit modèle est suffisant, car dans ce cas, un volume élevé pas n’est nécessaire. Si vous voulez utiliser un ampli à modélisation lors de répétition, un modèle plus puissant est conseillé afin de pouvoir rivaliser avec le bassiste et le batteur. Par-contre, vous ne devez pas oublier que la performance (SPL) d’un amplificateur à lampes ne peut pas être comparée à celle d’un ampli à transistor ou à modélisation. Un ampli à lampes de 30 Watt est beaucoup plus musclé qu’un ampli à transistor de 30 Watt.

Modèles d’amplis
La considération suivante est le nombre et le choix des modèles d’amplis que l’ampli peut fournir ou mémoriser. D’où la question : quels sont les sons dont vous avez besoin, et quels sont ceux dont vous pouvez vous passer. Soit dit en passant, tous les fabricants offrent un très bon éventail sonore pouvant couvrir tous les sons utilisés dans la musique actuelle. Il est parfois préférable d’opter pour un modèle avec une plus petite sélection d’amplis, mais de bonne qualité.

Effets
La plupart des amplis à modélisation sont équipés d’une section d’effets. Vous devez réfléchir à ce que vous avez besoin pour réaliser vos idées sonores, et surtout comment bien régler l’ensemble de manière détaillée. Avec les amplis simples d’utilisation, les effets peuvent être ajustés avec un seul bouton – une solution idéale pour les guitaristes paresseux. Pour ceux qui souhaitent des sons plus profonds, un accès à plusieurs paramètres par effet est nécéssaire. Une fonction Tap pour les vitesses de delay est utile dans tous les cas.

Mémoire & Footswitch
Si vous prévoyez d’utiliser l’ampli en répétition ou sur scène, les sons doivent être contrôlables via footswitch. Pour un usage professionnel, une grande mémoire avec un contrôle confortable de chaque preset est nécessaire.

Connexions – Enregistrement
En tout cas, l’ampli doit équipé d’une sortie casque, sur laquelle le signal est traité avec une simulation de haut-parleur. Ainsi, vous avez la possibilité de jouer sans déranger personne. Une entrée auxiliaire est également très utile, vous pouver connecter un lecteur audio avec réglage de niveau et jouer sur des jamtracks ou morceaux originaux. Un port USB est également utile si vous voulez utiliser l’amplificateur pour des enregistrements.

Sensation de jeu
Un aspect important, et certainement le plus important pour beaucoup de guitaristes, est la sensation de jeu et l’interaction avec l’amplificateur. A cet égard, chacun a ses propres idées et préférences. Il est conseillé de tester, par exemple, si le taux de saturation avec un modèle Mid-Gain peut être contrôlé via l’attaque ou le potentiomètre de volume. Avec les modèles High-Gain les graves ne doivent pas sonner de manière brouillée, et les modèles d’amplis Clean doivent sonner sans saturation à des volumes élevés lors de l’utilisation en groupe.

Utilisation & Extras
Avec certains modèles d’amplis à modélisation, il est possible d’effectuer les réglages confortablement grâce à une application informatique ou sur tablette via une connexion Bluetooth. Des fichiers audio peuvent être également lus à partir d’un programme musical d’un appareil connecté à l’amplificateur. Si vous travaillez les parties d’une chanson, ou jouez avec les originaux ou jamtracks, il est bien sûr plus facile d’effectuer les opérations de contrôle sur une tablette.

Check-list
Pour plus de clarté, et afin de faciliter le choix et la décision lors de l’achat d’un ampli à modélisation, voici une check-list avec les points importants.

  • Utilisation/puissance
  • Modèles d’amplis
  • Effets
  • Possibilité de régler les effets
  • Emplacements mémoire
  • Footswitch
  • Connexion pour pédale d’expression permettant de contrôler le volume ou l’effet wah
  • Casque
  • Entrée Aux
  • USB pour enregistrement
  • Sortie pour baffle
  • Fonctionnement via ordinateur/tablette

 

L’offre

De nos jours l’offre est vaste puisque de nombreux fabricants renommés pour leurs amplis à lampes se sont également lancés dans le domaine de la modélisation. Voici quelques suggestions pour différentes applications:

Amplis d’entraînement
Destinés pour la pratique à la maison : Roland Micro Cube GX – Blackstar ID Core Stereo 20 V2 – Yamaha THR 10c – Line 6 Spider Classic

Milieu de gamme
Plus puissants que les amplis d’entraînement et utilisables en répétition : Fender Mustang III V2 – Marshall Code 50 – Blackstar ID Core 100

Haut de gamme
Amplis à modélisation pour la scène (utilisables aussi à la maison) : Line 6 Firehawk 1500 – Kemper Profiler Powerhead – Positive Grid Bias Head – DV Mark Multiamp Mono

DV Mark Multiamp Mono

DV Mark Multiamp Mono

 

Author’s gravatar
Passionné par la guitare, la musique et le son, Charlan a rejoint Thomann en 2005 et a joué dans divers groupes aux influences funk.

12 commentaires

    Et les VOX ? Ils n’ont pas payé la pub ? Vous n’en parlez pas ?

    c’evous n’en parlez pas des voxst vrai ca

    oups mon clavier a decider de bifurquer dans le commentaire, je recommence
    c’est vrai ca vous n’en parlez pas des vox

    Vous avez tout à fait raison, je vais rajouter quelques amplis Vox dans l’article 😉

    Bonjour,
    J’ai un fender mustang de 20 watt depuis 2011. En appartement c’est top et le pilotage depuis l’application Fender permet de visualiser les effets et les pédales modélisées. Petit bijou pour s’amuser.

    Mais comme j’aime votre blog sur le matos de guitare ! Il y a de la bonne information c’est top top !

    Si il y a bien une claque que je me suis pris, c’est en testant le son des amplificateurs à lampe de blackstar. Mais quelle tuerie ! On peut sortir de gros riffs de guitare ou un crunch absolument magnifique à faire hurler dans un son de guitare blue. Le plus fou ? brancher une guitare électro-acoustique sur l’amplificateur et jouer quelques accords, haha ça sonne et ça sent la poussière !

    Ce sont effectivement de très bon amplis qui surprennent souvent par leur polyvalence !

    Boss Katana est aussi un peu oublié alors que dans certains comparatifs il est en tête. Pour ma part j’ai eu des Fendre mustang, line 6 spider, vox , le Katana est largement au dessus…

    En terme de polyvalence et de rapport qualité/prix le Boss Katana 100 est au-dessus du lot. Il faut quand même rajouter le pédalier GA-FC pour une utilisation optimale sur scène et se plonger dans Boss Tone Studio pour en tirer le meilleur. Après, c’est que du bonheur.

Laisser un commentaire