Korg opsix

7

FM Synthesiser

  • 37-Key keyboard
  • 6 Operators
  • 5 Modes (FM, Ring Mod, Filter, Filter FM, Wave Folder)
  • 32-Voice polyphony
  • Modulation section with 3 ADSR envelopes and 3 LFOs
  • 64 Favourites memory
  • Up to 500 storable sounds (250 factory presets)
  • Arpeggiator
  • 16-Step polyphonic step sequencer
  • Motion sequecing for up to 6 sound parameters
  • 3 Effect instances with 30 effect types
  • OLED display
  • Pitch and modulation wheel
  • 2 Line outputs: 6.3 mm jack balanced
  • Stereo headphone output: 6.3 mm jack
  • Input for sustain pedal: 6.3 mm jack
  • MIDI input and output
  • USB
  • Dimensions (W x H x D): 565 x 90 x 338 mm
  • Weight: 2.9 kg
  • Includes 12V DC power supply and Reason Lite
  • Suitable optional case: Art.509372 (not included)
Number Of Keys 37
Touch-Sensitive Yes
Aftertouch No
Split Zones No
Modulation Wheel Yes
Number of simultaneous Voices 32
Sound Engine FM Synthesis
MIDI interface 1x In, 1x Out, USB
Storage Medium Internal
USB-port Yes
Effects Yes
Arpeggiator Yes
Number of Analog Outputs 2
Digital Output No
Display Yes
In catalogo dal Novembre 2020
Numero di articolo 507094
Unitá incluse 1 Pezzo
Pedal Connections 1
Weight 2,9 kg
Mostra altri
€ 555
Spedizione gratuita, incl. IVA
disponibile
disponibile

Questo articolo è disponibile in magazino e può essere spedito a breve.

Informazioni sulla spedizione
1

5 recensioni del cliente

google translate gb
Sfortunatamente si è verificato un errore, La preghiamo di riprovare più tardi.
KZ
Very very beautifully sounding DX recreation
Kamil Z. 27.01.2021
Best DX emulation i've heard , Deep lush sound . Recommending for all DX fans !
uso
Caratteristiche
Suono
Qualità
2
1
Segnala un abuso

Segnala un abuso

google translate gb
Sfortunatamente si è verificato un errore, La preghiamo di riprovare più tardi.
C
great synth
Calabasas 04.12.2020
At last, something else than the old boring analog recreations! The possibilities of creating various sound textures are limitless!
uso
Caratteristiche
Suono
Qualità
4
18
Segnala un abuso

Segnala un abuso

google translate de
Sfortunatamente si è verificato un errore, La preghiamo di riprovare più tardi.
T
Kompakter FM-Spezialist
Tos 25.01.2021
Für meinen Yamaha TX-7 (mit nie wirklich zufriedenstellend arbeitendem Jellinghaus DX Programmer), den ich Ende der 90er abgestoßen habe, hatte ich nie wirklich einen Ersatz. Vielleicht war mir FM-Synthese in Hardware nie wichtig genug, um dafür wertvollen Studioplatz zu opfern. Aber jetzt, wo ich wieder zunehmend mit Hardware produziere, wollte ich den opsix unbedingt einmal ausprobieren. Das Wichtigste vorab: Die mehrwöchige Testzeit ist vorbei und der Korg bleibt. Warum?
Die FM-Programmierung mit Ratio-Poti und Level-Fader für jeden der sechs Operatoren, die farblich kodiert anzeigen, ob es sich um einen Träger oder Modulator handelt ist genau so, wie ich mir das immer gewünscht hatte. Die gegenüber den Originalen leicht vereinfachten Hüllkurven sind aus meiner Sicht eher vorteilhaft und dass sich die sechs Encoder sämtliche anderen Funktionen teilen ist in der Praxis ein akzeptabler Kompromiss, den man von vielen anderen Geräten kennt. Die Erweiterungen des opsix gegenüber den Originalen, insbesondere natürlich die Multimode-Filter, aber auch Filter-FM, Ringmodulation und Wellenfaltung erweitern die Klangpalette noch weiter in Richtungen, die mit analogen Synthesizern in der Regel nicht abgedeckt werden. Die Effekte (inklusive des Halls) sind ebenfalls sehr brauchbar. Wer wie ich kein 5-Oktaven Keyboard benötigt (dafür gäbe es z.B. den Yamaha MODX6) und über einen externen Hardware-Sequenzer verfügt (ansonsten dann eher den Digitone, auch wenn der nur über vier Operatoren verfügt), wird mit dem opsix sicherlich Spaß haben. Gerade dann, wenn schon der ein oder andere Analogsynth vorhanden ist.
uso
Caratteristiche
Suono
Qualità
2
0
Segnala un abuso

Segnala un abuso

google translate fr
Sfortunatamente si è verificato un errore, La preghiamo di riprovare più tardi.
AL
DX7 pour les retardataires
Astronomical Landscape 11.10.2021
Je n’ai jamais eu l’occasion de posséder un vrai Yamaha DX7, mais en l’occurrence j’ai pu au moins voir ce que donnais cette machine via Arturia et sa collection d’émulation de synthétiseur, et de suite, j’ai été franchement conquis par les sonorités, par le grain et par la complexité technique de la machine (après ce n’est pas très difficile mais disons que c’est quand même la réputation qu’il a).

Cependant, quand j’apprécie une machine j’aimerais l’avoir en hardware, afin de profiter au maximum (et de manière plus ergonomique que le clavier et la souris), des possibilités d’éditions de ce genre de machine.

J’utilise cette machine, dans mon home-studio relié à ma carte-son Focusrite Scarlett 18i20, à la base pour tout genres musicaux, mais il est vrai qu’elle a un tempérament plus axé idm, expérimental, ambient (et ce sont les nombreux préréglages, avec certains signés Richard Devine, qui ne diront pas le contraire). Également je l’utilise pour tout type de son (nappes, effets spéciaux, batterie).

Il est vrai que Korg et sa triforce Modwave – Wavestate – Opsix, a choisi de faire des machines avec un certains attrait, et la finition plastique sur le bas et les côtés, ainsi que la légèreté des machines, fait que on ne se sent pas forcément rassuré aux premiers abords. Mais, le dessus en aluminium et les boutons des qualités font qu’au final, on se sent quand même rassuré et on ne perd pas en qualité. En ce qui concerne le clavier, il est vrai que d’une part avec 37 touches on se sent vite à l’étroit, et aussi le toucher est assez dure, difficile de jouer des mélodies complexes et de manière précise, mais encore une fois, ont n’est pas là pour jouer des pièces classiques, mais le confort fait que quand même, au bout d’un certains temps, on préfère retourner sur notre clavier maître, et on sent la différence, on a cette (fâcheuse) impression de devoir recommencer à jouer et recommencer à jouer les nuances depuis le début.

Il y a beaucoup de préréglages, et il y en a pour tous les goûts. On va des sons du DX7 jusqu’à des sons plus expérimentaux, le choix de Richard Devine comme étant un des designer de beaucoup de préréglages est intéressant car ça donne une dimension et une approche différente, même si cette machine ravira tout le monde, ça donne une idée de ce que l’on peut faire si on aime (comme moi) tout ce qui est idm, experimental, glitch. Les sonorités sont étranges mais on est comme attiré, surtout quand on change le Coarse et le Fine, ainsi que les potentiomètres au-dessus des glissières de volume des opérateurs, ce synthétiseur donne un attrait particulier et ça donne envie d’aller explorer encore plus.

Les capacités d’éditions et de créations sont vraiment impressionnantes, on se balade dans les menus (comme pour le DX7) mais avec une certaine facilité, Korg ayant beaucoup travaillé à ce niveau et je trouve que ça donne un workflow très bon, très intuitif et ça donne envie de passer des heures à créer, modifier, et le manuel de 105 pages ne me fera pas dire le contraire. Chaque opérateur possède son propre filtre, et au final le virtual patch bay permet de faire router presque tout et n’importe quoi, ce qui est parfait.


Les + et - :
+ Section d’effet (trois effets) vraiment superbe, les reverbs et les effets de modulations sont juste très bon.

+ Le filtre aussi donne du caractère, le fait que Korg ai gardé le principe de choisir son filtre sur ses trois machines (avec beaucoup de choix) ça évite l’aspect redondants et ça offre aussi des possibilités de changer le caractère du son si besoin est.

+ Les modulations FM, Ring, Filter et Wavefolder.

- Le séquenceur de 16 pas, malheureusement (et je suis désolé), mais je suis allergique au fait de mettre ce nombre de pas pour ce prix, mais évidemment c’est du pinaillage et c’est complètement subjectif, on peut vite combler ceci, mais ça reste dommage.

+ Mais au final, un petit séquenceur certes mais avec pas mal de choses à faire avec, et au final créer des petites boucles des fois c'est cool.

- Le fait que je n’ai pas pu me le procurer avant et que j’ai dû attendre tout ce temps :D


Au final, une machine qui m’a clairement envoûté avec ses sons typiques de la FM, et au final, le rendu sonore est très bon pour un synthétiseur numérique, Korg est resté fidèle à cette machine mythique et ça procure des heures de plaisir à passer au home-studio à créer des sons. Korg a voulu parier sur des refontes de machines (qu’ils avaient ou pas créées à la base) pour leurs donner un coup de fouet à la sauce 2020 (et 2021), et je trouve pour ma part que ça marche, certes c’est du numérique mais je trouve l’idée chouette et ça donne de très bonnes machines.
uso
Caratteristiche
Suono
Qualità
2
0
Segnala un abuso

Segnala un abuso

Adatto a YouTube