Espace client - inscription
Pays et langue Country and Language

Electro Harmonix Grand Canyon

22
No JavaScript? No Audio Samples! :-(
 
0:00
  • Bluespicking Tapedistortion Off/On
  • Bluesrock Doubler Off/On
  • Blues Reverser Off/On
  • Fuzzline Crusher Off/On
  • Indie Delay Reverb Off/On
  • Jazz Ping Pong Off/On
  • Lead Delay Off/On
  • Progressive Shimmer Off/On
  • Rock Modulated Ambience Off/On
  • Stoner Wide Off/On
  • Afficher plus

Pédale de delay/looper

  • Pour guitare électrique
  • Fonctionnement numérique
  • 12 types de delay
  • Looper entièrement fonctionnel
  • temps de delay jusqu'à 3 secondes
  • Fonction Tap Tempo
  • Sorties stéréo
  • 13 presets de delay
  • Looper avec temps d'enregistrement jusqu'à 16 minutes
  • Nombre illimité d'overdubs
  • Fonction Undo/Redo
  • Fonction Tails
  • Connexion pour footswitch externe
  • Bloc d'alimentation incl.
Analogique Non
Temps de délai 3 s
Fonction tap Oui
Alimentation via piles Non
Alimentation fournie Oui
Numéro d'article 450684
229 €
Tous les prix TVA incl. (TTC)
Disponible immédiatement
Disponible immédiatement

Cet article est en stock et peut être expédié immédiatement.

Informations sur l'expédition
Livraison gratuite estimée entre le Jeudi, 28.10. et le Vendredi, 29.10.
1
32 Classement des ventes

22 Evaluations client

5 14 Clients
4 6 Clients
3 1 Client
2 1 Client
1 0 Clients
4.5 / 5

Utilisation

Caractéristiques

Son

Qualité de fabrication

GR
Un peu cher, mais unique.
Gerard R. 18.02.2019
Avant de parler des delays, saluons l'architecture générale, très avancée par rapport à leur Memory Man with Hazarai, qui semble maintenant en être la version "rustique". Tout est accessible au moyen de six petits switches pour les doigts, deux gros (et silencieux) pour les pieds, 5 potards moyens et deux tout petits, le tout agrémenté de 23 leds pour se repérer.
On peut alors très rapidement choisir Tails ou non lorsque l'on bypasse, Ping-Pong ou bien juste Ping, le footswitch on-off en mode habituel ou en momentary, et l'un des deux modes d'action de la pédale d'expression: volume d'entrée du signal dry (excellent, très "smooth" et qui, si la pédale est dans une boucle, permet de doser l'effet, voire d'envoyer en "violoning" au delay uniquement) ou bien attribuée au contrôle en temps réel d'un ou plusieurs paramètres. Il y a déjà les réglages d'usine (pas terrible) et pour les remplacer par les vôtres, lisez bien la manoeuvre: c'est simple mais inhabituel. Tout peut bien sûr être mémorisé dans le preset de chaque delay.
Et pour éviter des manipulations, on peut connecter un triple switch (ex: Digitech FS3x, excellent et pas cher), qui offrira aussi quelques bonus.
Mais pas de MIDI, ni d'USB, pas de MàJ possible, donc: la chose est figée à jamais.

Pour certains delays, j'ai comparé ce Grand Canyon à la Timeline Strymon. En général, nous avons beaucoup d'inventivité, de la qualité sonore, et aussi des aspects décevants. Le bit crush de l'Echo, par exemple, ou la distortion du Tape delay: c'est très brut, sans la finesse du "grit" de la Timeline, ou le moelleux de la distortion de bande de la Deco. Perso, je les élimine d'office. Le Filter, lorsqu'il est disponible, fait son boulot mais il agit aussi sérieusement sur le volume. Coté Lowpass à fond, le volume baisse vraiment, et vice-versa. Certes, les fréquences basses percutent moins que les aigues, mais quand même.
L'ECHO du EHX est présenté comme un Digital Delay, mais il a une certaine chaleur contrairement à la Timeline qui respecte le côté "froid" supposé caractéristique de ce type de delay.
Le MOD(ulated) a la même couleur de base, mais on peut lui ajouter de la modulation, réglable en vitesse et profondeur, et qui peut vite vous donner le mal de mer.
Le TAPE vaut ce qu'il vaut... mais il est très loin derrière le superbe DTape de la Timeline!
Le MULTI(-tap) est une belle invention, déjà présente sur l'Hazarai, mais nous sommes là dans la catégorie des delay hors-normes, donc réservés comme quelques autres à un usage spécialement adapté. Il en est de même pour le SAMPLE/HOLD auquel on peut appliquer les mêmes contours d'enveloppe (rise, stright ou fade), mais qui ne s'appliquera qu'à un son à la fois, et se déclenchera plus ou moins vite en fonction du réglage de Sensitivity. Très réussi.
Le REVERSE "studies your playing" - là j'aimerais qu'on m'explique - et il est aussi censé se déclencher sur toutes les notes, ou bien seulement sur les plus fortes si la Sensitivity est à zéro - dixit le manuel qui reprend les mêmes termes que pour le Sample/Hold. Mais là, ça ne se passe pas comme ça: toutes les notes sont détectées, quel que soit leur volume, et EHX m'a donné une explication des plus vaseuses: pourquoi décrivent-ils un fonctionnement qui n'existe pas? A part cela, ce Reverse réagit de façon très similaire à celui de la Timeline, je préfère même cette dernière.
Le DRUM et le PITCH shift sont dotés de nombreuses options: 21 combinaisons de nombre de têtes "magnétiques" pour le premier, 5 modes et 24 options de pitch shift pour le second. Mais voilà, il faut beaucoup de doigté pour tomber pile dessus en tournant ces deux minuscules potards non crantés: guitaristes au bord de la crise de nerfs!
L'octave grave est excellent, les diverses combinaisons seront réservées à des usages très ponctuels. La pédale d'expression, programmée adéquatement, réalisera un glissando entre deux pitches extrêmes choisis par vos soins.
Le SHIM(mer) contient un algorythme du Pog, on le reconnait facilement, et on en variera la couleur et le contenu harmonique avec le potard Filter. Passé le tiers de la course, on obtient quelquechose da plus en plus brillant, voire sifflant. Avec le delay time au minimum et le wet au maximum, on obtient une sorte de guitare-synthé, avec un track excellent et un tout petit temps de retard. C'est toujours assez "synthétique", les shimmers et les pitch shifts, dans l'aigu: ici rien de révolutionnaire. Et le Ice de la Timeline est bien supérieur, sans comparaison.
Le REVERB pourra être un delay, une réverb, ou bien un mélange des deux, que l'on peut doser avec la pédale d'expression. C'est une "Plate", la même que celle de l'Oceans 11... que je trouve bien laide! (à moins que je suis tout simplement allergique à ce genre de réverb'). Reste l'effet, plutôt intéressant, mais une Spring, une Hall eut peut-être été préférable.
Le DMM émule le Deluxe memory Man... que je ne connais pas, mais c'est très beau, rond, chaleureux, et on peut tout gâcher en mettant trop de modulation.
Reste le LOOPER: 16mn! on est loin de les 40s de l'Hazarai, et des 30s de la Timeline. Et la boucle reste en mémoire tant qu'on ne l'efface pas.
Mais qui utilise des loops de 16 mn? Pourquoi ne pas avoir prévu de sectionner cette mémoire pour avoir plusieurs loops à disposition?
Bref, armé du footswitch supplémentaire à trois boutons et de la pédale d'expression, on a de quoi faire pas mal de délire: c'est une version évoluée du looper de l'Hazarai, rien à redire.
Ce sont surtout les quelques delays vraiment originaux, la parfaite intégration du looper et la double fonction de la pédale d'expression qui en font l'intérêt pricipal. Mais elle coûte plus de la moitié de la Timeline qui a aussi 12 delays, excellents et pourvus de plus nombreux paramètres, ce qui rend bienvenus ses 200 emplacements mémoire. Elle a un écran, aussi, elle est lisible, peut accueillir une pédale d'expression mais aussi une implémentation MIDI complète qui, en plus, permet les updates. Elle a aussi une fonction Tails, plus Infinite et Spill Over. Son Looper est certes un peu chiche avec ses 30s seulement (mais c'était en 2011), mais il peut aussi enregistrer les delays et surtout passer de pre à post, ce qui (contrôlé en MIDI) permet de changer le delay appliqué à une boucle qui, à la base, reste dry et peut même être entendue telle quelle.
Donc, en comparaison, le rapport qualité/prix de l'EHX ne parait pas vraiment excellent, mais l'EHX a des caractéristiques uniques qui en font un objet très intéressant.
Et il faut savoir une chose: ce Grand Canyon... est petit! format inférieur aux EHX habituelles (cf photo). Très serrés, les "gros" potards ont 1 cm de ø, et les deux petits 5mm! les inscriptions, minuscules aussi: des lettres de 1mm de haut pour la liste des delays et de leurs paramètres. Les led, elles, vont de petites à très petites.
Même à portée de main, il faut avoir une vue d'aigle pour distinguer le nom des delays, (dont la lueur de la led gêne encore plus la lecture) et celui des petits potards. Et par terre, n'y pensez même pas.
Utilisation
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication
3
0
Signaler l'évaluation

Signaler l'évaluation

D
Pénible à prendre en main
Dejima 20.03.2021
Je joue de l'ambient et du post rock et je compose des musiques de jeu vidéo. Le delay est mon effet préféré et au centre de mon son et de mon pedal board, j'ai habituellement 3 delays sur mon pédalier.

La qualité des delays du Grand Canyon est plutôt bonne même si je ne les trouve pas tous réussis.
La réplique du Memory Man est vraiment pas mal.
J'ai été déçu de ne pas réussir à avoir un delay au son claquant/digital.

Mon plus gros problème avec cette pédale c'est son utilisation au quotidien. Je trouve l'interface mal fichue, elle n'encourage pas à l'expérimentation. On passe trop de temps à jongler entre des presets pour se retrouver avec des sons pas vraiment utilisables.

Pour résumer je ne me suis pas amusé avec cette pédale.
Utilisation
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication
0
0
Signaler l'évaluation

Signaler l'évaluation

V
Bon produit
VAD69 29.09.2021
Bon produit mais pas des plus simple à utiliser en action.
Utilisation
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication
0
0
Signaler l'évaluation

Signaler l'évaluation

L7
Ludovico 76 04.05.2020
bonne pédale de delay pour la qualité du son et les différents réglages, le boitier est solide et ce modèle est plus pratique d'utilisation que la version canyon. pour le looper c'est un peu plus difficile a utiliser mais pour le prix c'est une bonne affaire, je ne suis pas déçu de mon achat.
Utilisation
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication
0
0
Signaler l'évaluation

Signaler l'évaluation

Vidéos YouTube associées

Conseil