Espace client - inscription
Pays et langue Country and Language

Behringer Crave

446
No JavaScript? No Audio Samples! :-(
 
0:00
  • Sequence - 2
  • Sequence - 3
  • Sequence - 1
  • Sequence - 4
  • Voir moins

Synthétiseur analogique semi-modulaire

  • VCO avec puce CEM3340
  • Formes d'ondes en dents de scie et impulsion avec modulation de largeur d'impulsion
  • Générateur de bruit
  • Filtre Ladder 24 dB avec résonance et commutable entre passe-bas et passe-haut
  • Enveloppe ADSR
  • LFO analogique avec formes d'ondes triangulaires et carrées
  • Séquenceur pas à pas avec 32 pas et 64 emplacements de mémoire
  • Arpégiateur
  • Patchbay avec 18 entrées et 14 sorties pour possibilités sonores avancées et connexions avec d'autres synthétiseurs et séquenceurs modulaires
  • Entrée audio pour traitement sonore de sources externes
  • Fonction Poly-Chain pour chaînage jusqu'à 16 appareils
  • Sortie casque sur mini Jack stéréo 3,5 mm
  • MIDI In/Out
  • Port USB-B
  • Dimensions: 320 x 164 x 47mm
  • Poids: 1,5 kg
  • Bloc d'alimentation 12 V DC et 6 câbles patch incl.
  • Housse de protection adaptée optionnelle non-fournie (N° d'article

    477464

    )
  • Flight case adapté optionnel non-fourni (N° d'article

    483027

    ,

    480280

    )
Format de l´appareil Desktop
Nombre de voies 1
Module de synthèse Analogique
Interface MIDI 1 x In, 1 x Out/Thru
Type de sauvegarde Interne
Port USB Oui
Effets Non
Arpégiateur Oui
Nombre de sorties analogiques 1
Sortie numérique Non
Écran Non
Référencé depuis Octobre 2019
Numéro d'article 475765
B-Stock disponible à partir de 143 €
155 €
Envoi gratuit et TVA incluse.
Disponible immédiatement
Disponible immédiatement

Cet article est en stock et peut être expédié immédiatement.

Informations sur l'expédition
Expédition estimée le Vendredi, 29.10.
1
99 observateur(s)
3 Classement des ventes

446 Evaluations client

5 330 Clients
4 99 Clients
3 13 Clients
2 4 Clients
1 0 Clients
4.7 / 5

Utilisation

Caractéristiques

Son

Qualité de fabrication

L
Un synthétiseur synthétique.
Linn134 14.01.2021
Plus grand qu'on pourrait le croire sur les photos, le Crave est du genre plat, orange et bien construit.

Si le nom "Behringer" imprimé sur la carrosserie vous dérange il y a des solutions: le gratter, le masquer, ne pas l'acheter. Je ne vais pas me plaindre, j'ai reçu le Crave en cadeau.

Je vais être clair: pour moi c'était hors de question il y a encore quelques années de racheter du Behri, oui j'en ai eu dans le passé et non les consoles en feuille d'alu mal plié ne m'ont pas emballé.
Pourtant Behringer a franchement remonté ses standards de fabrication, le Crave est assez massif pour un petit module plat.
Si on ferme les yeux et qu'on se dit "Alors, ce petit Korgland, comment est-il ?" il faut bien se rendre à l'évidence que sa construction est du même niveau. On est dans le Made in RPC, sorti d'usine, composants CMS, chez Korg on a un Volca à ce prix et la coque est en plastique.

Je n'ai pas l'intention d'élever Behringer en démolissant les autres, je voudrais juste rassurer les inquiets qui s'imaginent que le Crave est de la camelote, c'en n'est pas.

Les puristes diront que c'est une pâle copie du Mother 32 de Moog, ils ont peut-être raison, je ne connais pas le Moog. J'ai eu un Memmy il y a bien longtemps et les emmerdements qui vont avec. Si pour certains Behri est synonyme de camelote, pour moi Moog est synonyme de réparation hors de prix. On a fait le tour des concours de qui pisse le plus loin, maintenant parlons interface.

C'est plat. Donc pas toujours très lisible si on a un clavier posé devant. C'est pas rackable, donc il faut bricoler un stand pour l'incliner. C'est tout pour les reproches.

L'interface est claire, tout est écrit et les commandes sont regroupées par sections. Les patchs sont tout en haut et c'est là qu'on a envie d'incliner le Crave, on y verrait mieux.

Pour un petit synthé qui coûte un Volca neuf, il n'y a pas de manque, c'est même surprenant d'avoir un quasi MS-10 pour ce prix, MIDI et avec un séquenceur. Soyons un peu sérieux, le Crave n'est pas un monstre de synthèse, vraiment je le vois comme le fils illégitime d'un MS-10 (pour les possibilités) et d'une TB-303 (pour l'approche synthèse limitée mais séquenceur qui fait la différence).

Si les capacités ne sont pas délirantes elles ne sont pas ridicules non plus et le grain est vraiment bon. Est-ce une copie d'un oscillo de Patate 2500 et un plagiat de filtre Zobix? Je n'en sais rien, ce qui m'importe c'est le son et je n'ai pas de reproche à faire au Crave sur ce point.

Il y a presque assez de fonctions, personne ne cracherait sur un second oscillateur ou un deuxième LFO. Mais via les points de patch on peut récupérer l'un et l'utiliser comme l'autre, je ne vous apprends pas ce qu'est la souplesse des systèmes modulaires.

J'aime le grain de l'oscillo, le filtre qui est très intéressant en LPF mais plus anecdotique en HPF, les deux points "multiple" de baie de brassage (non, pas celle en RJ45), l'ergonomie qui est bonne, le niveau de sortie qui est suffisant et sans souffle dérangeant, le rapport qualité-prix.

Je reviens sur le rapport qualité-prix.
À plus de 200€ pour les mêmes fonctions en tant que première machine modulaire moderne (oui, j'ai eu des MS) ça serait encore un bon achat. Et c'est un bon achat pour la concurrence car maintenant j'ai envie de le compléter avec des modules sympas, du boutique, du DIY...
Si vous jouez d'un instrument plus classique, est-ce que votre premier instrument était une Fender, une Gibson, un Pleyel, un Selmer?

Ma première gratte était une copie de Strat', depuis j'ai eu des vraies Fender, des vraies Gibson... Il faut bien commencer. Difficile de commencer par un Moog. Combien ont acheté le Mother 32 et le revendent parce que finalement ce n'est pas ce qu'ils cherchaient ?

Acheter un Crave c'est comme acheter un TrucStep de chez Arturia, ça vaut moins de 200 balles, ça séquence, ça fait interface MIDI/CV et en prime ça fait pouêt. What else?

Je vais probablement le compléter d'un Neutron un de ces jours, mais si possible j'aimerais lui greffer des modules sympas avant et je n'ai pas honte de mélanger du Behri avec des marques qui font briller les yeux. Je m'en fous.

Edit, quelques temps plus tard:
Je suis toujours content du Crave, ça reste un module cohérent et pratique.
Mais je trouve qu'il lui manque quelques fonctions à ajouter via des modules Eurorack : un second LFO, une enveloppe avec une sinusoïde et un suboscillateur.
Rien de grave puisque le Crave dispose des points de patch pour ça.
Donc je reste sur ma position : le Crave est un bon outil pour les basses et les leads mais c'est surtout un point de départ pour se composer un mini-système modulaire.
Je pressens qu'au bout d'un moment il ne servira quasiment plus que de convertisseur USB/MIDI/CV et deviendra à son tour un LFO et une enveloppe supplémentaires pour un système plus personnel.
J'utilise très peu le séquenceur et le pilote en MIDI ou USB, c'est malgré tout un module intéressant pour travailler le son.
Utilisation
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication
14
0
Signaler l'évaluation

Signaler l'évaluation

JM
3 en 1 à prix tout choupi
Jules Martinet 06.06.2020
Encore meilleur que je ne le pensais ! Non seulement c'est un arpégiateur & séquenceur (plutôt faciles d'accès une fois qu'on a vu un tuto YT), mais la partie synthé est plus que convaincante (je sors des sons plus variés & gras que sur mon Roland SH-09 par ex)... sans compter le patch bay qui en rajoute une couche. De plus le Crave réunit la synchro CV/Gate et MIDI, ainsi à partir d'une même séquence vous pouvez piloter un synthé MIDI mais aussi un vieux analo... tout en profitant de la sortie Line du Crave (donc 3 sons simultanés).

D'après ce que j'ai compris le patch bay du Crave est compatible avec les autres modules de Behringer, pas encore osé tester, mais ça promet des modulations encore plus riches. La cerise sur la gâteau étant un prix doux, franchement je ne peux que conseiller cette machine. Au départ je comptais prendre le Korg SQ-1, mais le Crave, pour 50 euros de plus il fait 3 fois plus de choses.

Le seul bémol sera la qualité de fabrication, notamment les mini switch métal, à voir sur le long terme (j'utilise la machine à fond depuis 1 mois, d'ici là je l'aurai amortie).

Edit 13/06/2020 : Comme si cela ne suffisait pas, il est possible de transformer le Crave en drum machine. Un patch à 7 cables permet ainsi d'obtenir 4-5 sons différents (approximativement : octave 1 le bass drum, octave 2 la basse, octave 3 les tom, octave 5 le snare et octave 7 hihat), que l'on peut enrichir avec les effets d'accent, de glide (effet bent) et de glide (espèce de flam). Les sons se rapprochent du module Simmons SDS-8 par ex, sauf que là c'est MIDI.
Utilisation
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication
7
2
Signaler l'évaluation

Signaler l'évaluation

i
excellent
inSOlo 14.10.2021
je suis très content du son, on retrouve le système beringer pour le séquenceur, ce qui permet de très vite le mettre en œuvre quand on connaît...
Utilisation
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication
0
0
Signaler l'évaluation

Signaler l'évaluation

PJ
Bien mais...!
Philippe J. 13.10.2021
Le côté synthé ,pas de soucis pour les novice en synthèse soustractive.
Le seul reproche est au mode d'emploi succinct pour le séquenceur
Utilisation
Caractéristiques
Son
Qualité de fabrication
0
0
Signaler l'évaluation

Signaler l'évaluation

Vidéos YouTube associées

Conseil