Mon instrument et moi: Inséparables!

Mon instrument et moi: Inséparables!

Il ne me quitte jamais. Il me console pendant les heures sombres, partage mes moments de bonheur et avance dans la vie à mes côtés en fidèle compagnon: mon instrument de musique.

C’est tout simplement incroyable ce qu’un instrument ou un son peuvent faire, cette capacité de toucher les autres avec la musique et d’être touché par la musique des autres. Mon instrument me permet de grandir et, surtout maintenant, m’offre un refuge en temps de crise.

Mon instrument et moi sommes inséparables. La relation personnelle de chaque musicien avec son instrument est vraiment unique, tout comme chaque personne. ?

INSÉPARABLES

Nous mettons à l’honneur cette connexion magique et profonde avec nos motifs « inséparables » et abordons le sujet avec un clin d’œil et une pincée d’humour. Restez à l’écoute, nous avons quelques surprises pour vous! ?


MOTIFS

Dans les magazines et en ligne, nous publierons différents motifs sur cette question du cœur:

 


VIDÉOS

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo

YouTube

En chargeant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
Apprendre encore plus

Charger la vidéo


C’est un grand honneur pour nous de vous accompagner sur votre chemin musical. C’est une tâche que nous prenons avec beaucoup de sérieux, d’humilité et de gratitude. Nous sommes heureux de vous aider à trouver votre ami pour la vie et à entreprendre un voyage passionnant avec lui. Trouvez dès maintenant l’instrument de vos rêves dans notre boutique et devenez inséparables!

Quelle est votre relation personnelle avec votre instrument? Racontez nous votre histoire dans les commentaires. ✍

Author’s gravatar
La musique d'abord, mais la guitare surtout ! Guillaume rejoint Thomann en 2017 et en est actuellement à 588 pauses déjeuner passées dans le magasin à essayer du matériel !

1 commentaire

    Je vis une grande histoire avec mon saxophone ténor depuis la 3ème , j’ai 57 ans. Quand je jouais au début je tombais dans les vap. En surventilant. De groupe en groupe le jeu était peu développé car j’ai fuit l’école de musique. Il m’a fallu affronter des inconnus mais ma proximité avec lui m’ont permis d’explorer d’autres domaines. Maintenant je joue encore avec. Mon yanagisawa est le plus sûr des compagnons.

Laisser un commentaire

PUBLICITÉ