Les 7 Séquenceurs Capitaux

Les 7 Séquenceurs Capitaux

Quand l’Homme a fabriqué le premier ordinateur, il ne se doutait pas qu’on pourrait faire de la musique avec. Aujourd’hui un nombre incroyable de logiciels existent à ces fins et, ce qui s’apparentait à une machine à écrire high-tech sur votre bureau, va enfin devenir la station audio numérique (DAW) dont vous avez toujours rêvé.


Avant de trier le bon et le mauvais de chaque logiciel présenté ici, voici un rapide historique de la musique assistée par ordinateur afin de mieux comprendre le développement de ces logiciels et ainsi, mieux envisager quel logiciel est conçu pour vos besoins.

Très tôt dans l’histoire numérique, les ingénieurs ont conçus des synthétiseurs ou des effets mais n’avaient pas encore la technologie nécessaire pour faire un enregistrement audio sur ordinateur. Ces premiers pas ont rapidement conduit à concevoir un langage de communication (devenu standard) appelé MIDI et a permis le développement des premiers séquenceurs.

Plus tard, des programmes d’enregistrement audio sur ordinateur ont vu le jour et ont incorporé le séquenceur MIDI, puis les effets. Grâce à la technologie VST de Steinberg, le monde de l’audio numérique a pu développer des logiciels tiers (appelés plug-ins)  d’effets ou d’instruments synthés ou boites à rythmes ayant la possibilité se greffer au séquenceur audio / MIDI principal. Le logiciel séquenceur est alors appelé « hôte », puisqu’il supporte une multitude d’autres logiciels (il en existe aujourd’hui des milliers!) et vous permet d’accéder à une infinité de sons et de caractéristiques sonores pour des rendus encore plus époustouflants.

Séquenceur, Daw, logiciel d’enregistrement, vous devriez pouvoir arriver facilement à vos fins. Qu’importe le nom pourvu qu’on ait la musique!

-PS: Nous proposons maintenant un service de téléchargement de licence de logiciels! Rapide, efficace et surtout toujours en stock 😉

Voici maintenant un bref aperçu des séquenceurs les plus célèbres et les plus importants

 

Propellerhead Reason

Reason est unique et parfait pour les débutants mais ne se limite pas qu’aux novices! Comme dans un réel studio, vous pouvez passer derrière et accéder à tous les branchements. Ce véritable studio analogique virtuel permet de comprendre le trajet du signal et la différence entre les signaux audio et de données. L’interface photo-réaliste rajoute à l’immersion dans cette expérience de simulation de studio professionnel.

Ce logiciel possède non seulement d’excellents outils de création, mais permet aussi de s’initier à tous types de synthés, aux nouveaux samplers virtuels en passant par la création de boucle et d’effets. Au début de son histoire, Reason ne permettait pas l’enregistrement audio mais était considéré comme un générateur de sons puissant… mais ces temps sont révolus depuis quelques années. Il propose maintenant de mélanger vos créations avec par exemple des enregistrements d’un(e) chanteur(se) ou autres, et grâce à son ergonomie à 2 fenêtres « Arrangements » et « Mixeur », il se hisse au rang des séquenceurs polyvalents professionnels. Ajoutez à cela de puissants effets, des simulations d’amplis et pleins de potards pour triturer le son et vous obtenez un logiciel orienté vers le fun tout en gardant à l’esprit la simulation de studio.

Propellerhead Reason

Grâce à ses effets et leurs nombreux paramètres, aux divers instruments virtuels et samplers, l’incorporation de plug-ins VST et AU et enfin sa faible gourmandise en processeur, Reason est l’outil idéal pour réaliser vos premiers « gros » projets tout en se familiarisant avec le monde du studio.

Comme ce logiciel offre énormément de possibilités et regroupe toutes les fonctionnalités d’une large gamme de différents logiciels tout en vous familiarisant avec la technique, il ne peut pas faire tout bien: d’autres logiciels seront plus orientés/optimisés et plus performants envers l’une des fonctions qu’offre Reason. Le monde professionnel nécessite aussi plus de puissance mais ce séquenceur connait un succès et une reconnaissance légitime de la part de toute l’industrie de la musique et des amateurs et ce, pour de bonnes raisons!

 

Fruity Loops aka FL Studio

Fruity Loops est dans une lignée similaire à Reason avec la possibilité de faire fonctionner des plug-ins VST. Tout comme Reason, FL Studio est l’aboutissement d’un générateur de son original, mais peut aujourd’hui aussi, mettre en œuvre des enregistrements audio plus étendus. Il offre une variété d’approches ludiques, telles que la production de battements, basée sur des modèles très populaires dans des styles de musiques modernes tels que la techno ou le hip-hop. Pour la récente « musique urbaine », FL Studio est pratiquement indispensable et de nombreux producteurs ne jurent que par les possibilités de composition des « Fruity Loops », qui éveillent naïvement par son nom d’origine, une associations d’idées très enfantines.

Fruity Loops aka FL Studio

Fruity Loops aka FL Studio

L’interface graphique de FL Studio est minimaliste, toujours très sobre et contribue ainsi de manière significative au flux de travail axé sur les résultats. La simplicité d’utilisation extrême associée à un concept de composition et de production musicale immédiate, et la possibilité d’utiliser librement ses propres plug-ins VST, fait de FL Studio un choix valable pour tous les types de musiciens. De plus, les mises à jour sont gratuites à vie, ce qui signifie que vous ne devez pas payer à nouveau un supplément pour les versions suivantes. Les autres fabricants doivent crier au sacrilège!

 

Apple Logic

Le logiciel Logic d’Apple est conçu pour être utilisé uniquement sur la plate-forme Mac OSX. Il est cependant l’un des DAW les plus populaires et est l’un des logiciels les plus polyvalent et a su passer maître dans l’équilibre entre l’outil d’édition efficace et l’outil de production créative. Avec Logic, aucune restriction! on peut aller avec son projet Logic dans tous les grands studios sans craindre les foudres du technicien. D’autre part Logic est extrêmement complet et largement fourni en plug-ins AU et tout cela pour un très bon prix!

Logic est – comme Reason et FL Studio – plutôt un outil de composition, idéal pour créer des arrangements MIDI, que ce soit avec des plug-ins instruments et / ou des synthétiseurs matériels (« hardware ») plutôt que les autres programmes d’enregistrement classiques. Les instruments virtuels inclus sont une source d’inspiration inépuisable, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas enregistrer, éditer et mixer très bien avec Logic. Et, grâce à de nombreux petits outils professionnels et des options avancées, les spécialistes comme Pro Tools et Cubase n’ont qu’à bien se tenir et innover!

 

AVID Pro Tools

Pro Tools est Le standard de l’industrie dans les grands studios, qui est principalement déterminé par le marché américain. Le travail professionnel est assimilé avec la présence du logiciel Pro Tools. Au delà du contexte historique, la pertinence de Pro Tools s’estompe avec  une concurrence de plus en plus performante. Auparavant, avoir Pro Tools nécessitait du matériel spécifique d’accélération de traitement qui, au temps des processeurs simples coeur, permettait de faire tourner des projets professionnels énormes avec un large nombre de pistes et d’effets. Aujourd’hui fini les cartes accélératrices! seules les performances logicielles sont nécessaires et l’interface de plug-ins supportée est au format AAX.

Avid Pro Tools

L’un des plus grands avantages de ce – néanmoins cher – système, est que, même lorsque les projets sont denses et volumineux, il peut lire toutes les pistes en temps réel. Le mixage des pistes, des effets et des instruments virtuels est des plus fins et des plus détaillés, notamment grâce à la qualité de ses traitements des différents plug-ins et la capacité à pouvoir compenser ce temps de traitement.

De plus, les possibilités d’édition sont, dans Pro Tools, du plus haut niveau, parce que le programme a été mis au point avec exactement ces trois objectifs en tête: enregistrement, édition et mixage. Les possibilités de créer des sons avec des instruments virtuels ont été ajoutés assez tard dans l’histoire du logiciel et est considéré comme un complément pratique plutôt que comme une base.

Pro Tools est destiné à un publique averti ou en voie de professionnalisation, qui, malgré son prix élevé se positionne parmi les logiciels les plus rapides et les plus rigoureux dans le traitement audio.

 

Steinberg Cubase

Cubase est un séquenceur MIDI populaire en Europe depuis plus de 2 décennies. Il est également une sorte de compromis entre les grandes capacités de composition de Logic et les points forts dans le traitement de Pro Tools. Cubase a gagné le marché important des particuliers au cours des dernières années, en partie parce que la politique de tarification des produits Avid (Pro Tools) est souvent prohibitive.

Steinberg Cubase Pro 9

Cubase est très puissant et possède une foule d’options de configuration pour personnaliser sa façon de travailler, car les différents flux de travail possibles sont très variés. Que ce soit les retouches d’enregistrements ou la composition de musique assistée par ordinateur: Cubase peut tout faire! Ses avantages sont une prise en main assez simples  mais surtout un accès à un nombre incroyable de paramètres pour les utilisateurs avancés. Le désormais très complet logiciel inclut une banque d’instruments virtuels impressionnante et offre une très bonne base pour différents projets. Pas aussi populaire que Logic, mais certainement plus accessible que Pro Tools! Comme il en est l’inventeur, les plug-ins VST Steinberg sont bien sûr intégrés dans Cubase.

Les principaux inconvénients de Cubase sont l’aspect austère et peu ergonomique et à parfois la tendance à « nicher » les fonctions. Tout ce qui concerne l’édition et le traitement sont souvent plus rapides et moins compliqués que Pro Tools au détriment de possibilités d’accès directs et un look sobre.

 

Ableton Live

Ableton Live est un séquenceur différent conçu à la base autour de boucles (ou clips) que l’on peut déclencher en rythme, un outil de live donc, comme son nom l’indique. Avec le temps et la demande des utilisateurs de plus en plus nombreux, l’enregistrement audio et une timeline de séquenceur plus classique ont vu le jour sans pour autant remettre en question son flux de travail innovant.

Grâce à son intuitivité et un DAW complet, Live a su conquérir de nombreux artistes électro mais aussi grâce à certaines spécificités. Il y a d’abord le lecture «non-stop» qui signifie la non-interruption de la musique pour la majorité des opérations et des processus, afin que vous puissiez continuer à travailler et ainsi ne pas compromettre le processus de création. La quantification de lecture se fait à l’intérieur du clip en différentes parties de l’arrangement et ce, sans abandons ou changements de tempo! Le DAW devient votre instrument, pour ainsi dire.

Ableton Live

Il y a même des DJ qui « jouent » avec sur scène et les possibilités sont infinies, car Live est conçu de façon très modulaire. Il possède aussi énormément d »effets en plus des modifications « de base » -déjà apportées par la façon de traiter et de combiner les sons complexes, tout en restant très facile à manipuler grâce à plusieurs racks. L’intégration des formats de plug-ins VST et AU complète au mieux les possibilités d’instruments, de traitements et d’effets.

L’interface graphique est vive et très propre, minimaliste dans le bon sens et entièrement libre dans sa configuration. Les outils sont précis, mais aussi parfois un peu limités: douze canaux d’enregistrement avec 5 pistes fantômes et un outil d’édition des clips qui peut parfois vite  dégénérer et devenir un véritable tas de travail! C’est pourquoi des programmes avec les outils d’édition classique, tels que Cubase, Pro Tools, Logic restent toujours utiles de bien des manières.

 

PreSonus Studio One

Studio One est un DAW relativement nouveau et qui dit récent, dit avantages significatifs: le code est jeune, efficace et exempt de vieux fardeaux. Les développeurs pourraient bien adopter les meilleurs outils et capacités des DAW déjà existants et les inclure dans leur programme.

Et c’est précisément le cas avec PreSonus Studio One: un mélange très sain de fonctionnalités, de complexité et de facilité d’utilisation. Il ne faut cependant pas avoir peur d’être confrontés aux problèmes de jeunesse et la plupart des développeurs viennent de Cubase, incitant ainsi de nombreux utilisateurs à les suivre.

Presonus Studio One V3

De nombreuses fonctionnalités sont accessibles facilement par simple glisser-déposer et il est très orienté sur le flux de travail. Ainsi, par exemple, la philosophie de la « fenêtre unique » a été poursuivie et les « chansons » sont organisées en « projets », ce qui apporte une facilité d’organisation pour retrouver et éditer des pistes, par exemple, pour le Mastering. Une fonction de commutation avec d’autres arrangements, sans détruire la « chanson originale » est présente et surtout pratique. Il serait presque criminel de ne pas mentionner l’intégration de Celemony Melodyne, un outil incroyablement performant pour le traitement de la hauteur (pitch) et de l’intonation, qui s’est imposé comme l’outil pour la correction vocale avec Autotune. En plus de l’intégration de plug-ins VST et AU, Studio One possède bien évidemment aussi sa propre gamme d’effets et d’instruments, vous pouvez donc commencer à composer et jouer tout de suite.

Studio One convient particulièrement pour les débutants – parce qu’on reste souvent fidèle à son premier DAW, les utilisateurs d’autres logiciels ne verront sans doute pas de raison de changer. Et compte tenu des nombreux détails sophistiqués, de son équipement complet et du bon rapport qualité-prix, Studio One est un juste choix.

 

Quel est votre séquenceur de prédilection et pourquoi ? Nous nous réjouissons de vos commentaires ! 


Accéder au Download Store Thomann

Author’s gravatar
Passionné par la guitare, la musique et le son, Charlan a rejoint Thomann en 2005 et a joué dans divers groupes aux influences funk.

19 commentaires

    Moi c’est Reaper (+ un peu d’Ableton Live)

    Après avoir travaillé longtemps avec protools et un peu logic, j’ai découvert reaper…. et ma vie a changé 🙂
    Reaper est clairement et de loin le DAW le plus performant, souple, « CPU friendly » et en plus c’est un des moins cher!!!!
    Je vous le conseil à tous:
    http://reaper.fm/

    Pourquoi on parle jamais de Sonar ?
    Il n’est pas connu ? Pas apprécié ?

    C’est le seul que j’ai essayé, du coup je ne connais pas les différences avec les autres. Mais ça me parait étrange de ne jamais en entendre parler. Si quelqu’un a un avis à donner, je suis preneur.

    Pro Tools, surtout parce que c’est le DAW sur lequel on nous enseigne le mix chez nous.

    Sonar platinum est de très loin le daw le plus pro du marché amha…

    Après plusieurs années sur Nuendo je suis passé à Pro Tools et je ne regrette pas. Le changement n’a pas été difficile malgré que certaines fonctions manquaient par rapport à Nuendo. Mais depuis, PT a bien évolué même si la politique commerciale d’Avid n’est pas des plus claire.

    Utilisateur de pro tools depuis 10 ans, j’ai découvert reaper et ma vue des choses a radicalement changé. Une interface entièrement personnalisable, des raccourcis claviers custom, des possibilités franchement cools! (pour le son spatial notamment)

    J’ai commencé sur Cubase … sur Atari (eh oui), c’était une bête de course à l’époque, puis je suis passé sur Logic, là c’était une révolution pour moi. Quelques années plus tard, en parallèle j’ai travaillé sur Pro Tools LE (et Pro Tools HD en studio), mais j’ai toujours préféré l’approche logique de Logic. Je bosse sur Logic Pro 10 et j’en suis toujours (plus) ravi (banque de sons, effets, édition, mixage ….) le top pour moi !!! Je suis étonné que l’on ne parle pas de Digital Performer qui est aussi un excellent logiciel !!!!!!

    Reaper ! sans doute pas cité parce que n’étant pas vendable en magasin ? Et pourtant c’est sans doute le plus puissant ……

    Bien ce petit article ! Mais vous ne citez pas Digital Performer qui est aussi un super logiciel pour l’audio et le midi..

    Je travaille avec Cubase depuis la version SX3. J’ai protools, j’ai utilisé Sonar, LogicPro, mais je suis revenu à Cubase Pro. Protools ne m’a jamais impressionné et reste « froid » dans son ergonomie. Sonar est limité et LogicPro demande une certaine pratique avant de l’apprécier. Après, tout est une question d’utilisation, d’habitude et de gout. Chaque Daw fait son travail.

    Reason, parce-que celons moi c’est le plus accessible de part son organisation et il est assez simple pour commencer et pourtant quand on commence à retourner les racks on se rend compte qu’il peut aussi être très complexe, sont seul défaut celons certains c’est de pas être compatible avec les vst, pas trop grave, les autres logiciels ne sont pas compatibles avec les racks extension ( l’équivalent des vst à la sauce Reason ).
    Reason comme n’importe quel DAW permet de faire tout style de musique , alors allez sur le logiciel ou vous vous sentirez le plus à l’aise

    Je suis étonné que vous n’ayez pas mentionné les séquenceurs Magix (dont samplitude et sequoia pour les studios pros). Pour ma part, autoentrepreneur dans la production audiovisuelle, j’associe Magix Music Maker (et samplitude Studio) directement a Magix vidéo pour la création de la partie musicale des réalisions vidéos et obtiens un très bon résultat.

    Reaper après avoir abandonné cubase (que j’utilisais depuis le début sur atari)

Laisser un commentaire