La santé du dos chez les musiciens

La santé du dos chez les musiciens

La guitare sur la jambe ou devant la poitrine, le violon sous le menton, les fûts en demi-cercle autour du siège du batteur – chaque instrument est utilisé de manière différente et possède sa propre ergonomie. Beaucoup d’entre nous ont déjà appris douloureusement que la position de jeu ne correspond pas toujours à la posture optimale. S’il y a une partie du corps qui est extrêmement sensible à une posture incorrecte, ou aux charges inégales ou défavorables, c’est bien le dos. Bien sûr, les problèmes de colonne vertébrale ne sont pas uniquement réservés aux musiciens, mais la probabilité de disques intervertébraux écrasés, et autres douleurs dorsales, est relativement élevée lors de longues périodes de jeu dans de mauvaises positions.


Depuis plusieurs années, un certain nombre de médecins-chercheurs consacrent leurs recherches à la santé des musiciens, notamment dans les villes où l’on trouve orchestres et conservatoires et où la densité de musiciens est grande. Il est généralement possible de trouver assez rapidement un médecin spécialisé qui pourra diagnostiquer le problème et vous aider.

Avant d’en arriver là, vous pouvez cependant essayer de découvrir les raisons par vous-même. Qui connait son corps sera conscient des mauvaises postures, des mouvements ou des contraintes qui peuvent être la cause de son problème. Le point de départ de tout auto-diagnostic est, à partir d’une position détendue debout , d’effectuer des mouvements allant de la tête à travers le cou, des épaules, du bassin aux genoux jusqu’aux chevilles. Chaque mouvement à partir de cette position exige un travail musculaire et modifie la statique. Les disques intervertébraux supportent une charge lourde répartie, une fois la colonne vertébrale fléchie, la charge devient inégale et des forces de pression et d’étirement apparaissent, ce qui engendre des usures qui à long terme peuvent êtres néfastes. Le plus sûr pour éviter ces problèmes est de travailler sur sa position. Et cela est plus facile qu’il n’y paraît.

La posture

Le point de départ est l’analyse de votre posture, vous devez faire attention même aux petites choses. Imaginez être un observateur neutre, regardant vous-même vos mouvements ordinaires tels que s’asseoir, se lever ou marcher. Ou comment vous sortez votre instrument de son étui et le manipulez. Si certains mouvements sont douloureux ou inconfortables, exécutez-les très lentement et délibérément afin de sentir quels muscles ou tendons sont impliqués, et de repérer les zones à problèmes. Le mieux est de le faire devant un grand miroir. L’environnement joue également un rôle. Posez vous également les questions suivantes: est-ce que le pupitre est à la bonne hauteur ou dois-je incliner la tête constamment ? Mon siège est-il trop haut ou trop bas, de sorte que mes pieds ne peuvent pas être posés au sol ? Est-ce que mon corps est déséquilibré ? Mon instrument est-il utilisé de manière détendue dans les mains ou sur le corps, ou dois-je effectuer un effort de maintien dans une position inconfortable et fatigante ?

Le jeu

Si vous vous regardez de près, vous constaterez certaines petites choses qui, en fin de compte, ont un grand impact sur votre bien-être. Par exemple, un guitariste qui pense qu’il doit tenir son médiator entre le pouce et l’index de manière ferme ne sera pas en mesure de jouer détendu. La pression exercée sur le pouce et l’index affecte la main, le bras, l’épaule jusque dans le dos. Cela vaut pour tous les instruments et ne se limite pas aux doigts, mais également pour toutes les parties du corps impliquées dans le jeu.

Le psyché  

Il est également certain que le stress émotionnel peut aussi causer des problèmes physiques qui se manifestent souvent dans des douleurs de dos. Les personnes constamment sous pression au travail ou en privé, qui ne savent pas gérer le trac, ou qui souffrent de leur perfectionnisme, ne se crispent pas uniquement intérieurement. Dans ces cas, des exercices de relaxation peuvent faire des miracles, mais encore une fois, il est préférable de consulter un spécialiste avant d’avoir à guérir des douleurs de dos dues à des problèmes psychologiques.

La solution

Cela peut sembler banal, mais dans la plupart des cas, la combinaison entre une bonne posture, des mouvements fluides et des exercices de détente est la solution contre la douleur, et également idéale pour le bien-être. Un début peut être, par exemple, l’échauffement et l’étirement avant la pratique ou la performance. Certain diront «Je ne suis pas un athlète de compétition!», ce qui est seulement en partie vrai, parce que nous sommes beaucoup plus que cela. Alors que certains footballeurs ou athlètes pensent à cesser leur carrière vers trente ans, notre instrument nous accompagnera toute une vie.

Toute personne consciente de son « problème de dos » peut, grâce à un entraînement ciblé, combattre une éventuelle détérioration et améliorer sa posture. Cependant, les démons intérieurs jouent ici un rôle majeur, car lutter contre les vieilles habitudes pratiquées pendant des années peut être épuisant et fastidieux. Si vous avez besoin d’aide et ne parvenez pas toujours à vous auto-motiver, des offres dans des salles de fitness et autres institutions spécialisées dans la musculation du dos existent. Un entraînement général renforcera les muscles du dos, et permettra d’améliorer la posture et les mouvements qui sont souvent la cause de nos ennuis. Pour l’auto-thérapie, on peut trouver dans les librairies d’innombrables ouvrages spécialisés et manuels d’entraînement qui aident, avec un peu de bonne volonté, à se renforcer le dos.

Author’s gravatar
Passionné par la guitare, la musique et le son, Charlan a rejoint Thomann en 2005 et a joué dans divers groupes aux influences funk.

3 commentaires

    bonjour Charlan, j’ai lu avec intérêt ton article sur le mal de dos et te voyant bien informé dans ce domaine, je me demandais situ pourrais m’aider pour un problème particulier.
    Je suis guitariste depuis très longtemps mais depuis quelques années, quand je joue en public et en enchaînant les morceaux, ma main gauche se rétracte et se paralyse.
    je me suis fait opérer du canal carpien et en même temps pour un doigt à ressaut (index gauche) mais au concerte suivant le problème est réapparu. ceci ne se produisant qu’en public, cela pourrait-il être le stress ? as-tu entendu parler de ce type de pathologie ? merci d’avance pour ton avis.

    Bonjour Gordon, c’est peut-être dû au stress mais seul un médecin spécialisé pourra te le confirmer !

    Bonjour,
    spécifiquement, existe t-il des kiné spécialisés dans le soin de ces troubles ? Je veux dire par là qu’ils ont une formation adaptée aux musiciens ? En effet, après avoir donné une bonne heure de cours de guitare avec ma les paul qui fait son poids, l’épaule côté sangle est douloureuse. Pourtant, je suis obligé d’avoir la sangle sinon la guitare me coupe la circulation de la jambe. Plutôt embêtant pour compter les temps ensuite :). Merci pour votre réponse futures.

Laisser un commentaire