La Musique contre Alzheimer

La Musique contre Alzheimer

#ThePowerOfMusic

Le rôle que joue la musique dans nos vies est considérable. Elle réveille des sentiments enfouis en nous et nous accompagne tout au long de notre existence, parfois même de manière plus durable que notre propre mémoire. La musique a en effet une influence extraordinaire sur la maladie d’Alzheimer. 


Souvenirs et émotions profondes

Carol n’est plus la personne qu’elle était. Elle ne reconnaît plus sa sœur Nancy ou son mari Jim. Elle est à peine capable de prêter attention à ce qui l’entoure. Mais quand Nancy lui fait écouter  sa chanson préférée, ses yeux s’illuminent. Elle balance la tête en rythme et peut même exécuter quelques pas de danse. Elle regarde Jim et lui dit à quel point il est un homme drôle. Pour le temps d’un chanson, elle redevient Carol.

Quand la mémoire fait défaut

Chez les personnes en bonne santé, les milliards de cellules cérébrales sont toutes reliées entre elles de manière très complexe et l’information circule dans ces cellules nerveuses à grande vitesse. La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire : une destruction des cellules nerveuses se produit dans les régions du cerveau liées à la mémoire et au langage. Progressivement, la personne atteinte rencontre de plus en plus de difficultés à se souvenir des événements, à reconnaître les objets ou les visages.

Pour les personnes touchées par la maladie, la pire des choses est peut-être de pouvoir observer le déclin de leur propre capacité à penser. Le « disque dur » est rempli d’expériences et de souvenirs mais l’accès à ces derniers n’est plus possible.

 

La persistance de la mémoire musicale

Si elle ne peut pas guérir la maladie, la Musique a le pouvoir de la soulager en aidant les patients à réveiller leurs souvenirs. Les personnes ayant tout oublié se rappellent de leurs chansons préférées, des mélodies, voire même des paroles. Le film « Alive Inside » le montre et révèle une percée dans le domaine, basée sur l’utilisation de la musique. Marylou, l’une des patientes suivies pendant le film, revient soudainement à la vie et se déhanche avec euphorie lorsqu’elle entend  « I Get Around » des Beach Boys.

On trouve de nombreux autres exemples encourageants où la musique parvient à réduire l’anxiété des patients et où leur mémoire musicale continue à fonctionner, alors même qu’ils ne sont plus capable d’exprimer ce qu’ils sont par le langage. Même pour un court instant, la musique permet de revenir des dizaines d’années en arrière, comme un voyage dans le temps.

 

Author’s gravatar
Passionné de musique et de son, j'ai rejoint le petit village d'irréductibles musiciens de Treppendorf en 2005 pour finalement y poser mes flightcases.

Laisser un commentaire