La Basse, le Groove et le Métronome

La Basse, le Groove et le Métronome

Aujourd’hui,on reprend les bases! Le loyer, l’assurance maladie, le pain quotidien. Mais vous me direz, qu’est ce que cela a à voir avec la basse? Beaucoup, ou tout du moins si vous êtes un bassiste professionnel et que vous devez payer les frais mentionnés ci-dessus avec votre instrument. Plus vous êtes efficace, plus vous trouverez de contrats, et l’efficacité dans une section rythmique, c’est avant tout le groove et le timing! 🎸⌛


Meilleur timing, meilleur groove

Il est déjà important de définir ce qu’on entend par « meilleur »? Et comment ce petit métronome aux airs d’instructeur militaire peut-il nous aider à nous améliorer? Tout d’abord, ne sous-estimez JAMAIS le métronome! Si vous l’utilisez bien il sera votre meilleur ami afin de développer un meilleur timing et ainsi un meilleur ressenti du « groove ». Parce que pour les collègues, le groove à la basse c’est sur les sept frettes les plus basses, pas le slap endiablé à la 16ème case ou les passages solo de haute volée, raffinés au fuzz.

via GIPHY


Meilleur groove grâce au metronome

Votre groove va de paire avec votre capacité à jouer des notes au point, à la milliseconde près. Ce n’est pas beaucoup, et une différence si infime peut difficilement s’entendre vous me direz, et vous avez sûrement raison. Personne ne le remarque, vous pourriez même dire. Et c’est la que vous vous trompez. Si cinq millisecondes en avant ou en arrière du tempo peuvent ne pas vraiment être audibles, ils sont en revanche clairement ressentis. Et ils font la différence entre un tempo qui traîne ou qui se presse.

 

Une telle précision n’est pas innée, vous c’est un travail qui peut prendre beaucoup de temps. Il est donc recommandé d’avancer avec relativement peu d’effort, mais de manière très soutenue pour créer une habitude de jeu « au clic ». Vous avez besoin d’un métronome précis et de cinq minutes. Mais ça tous les jours.


Et voici comment cela fonctionne:

Pour le premier exercice, réglez votre métronome sur un tempo moyen, par exemple 120 bpm (battements par minute). Choisissez n’importe quel son de votre basse, comme une corde à vide, et concentrez-vous uniquement sur votre attaque. Et maintenant, vous essayez d’attraper le clic du métronome avec précision.

Pour avoir une idée de la précision en temps réel, un phénomène acoustique aide beaucoup. En restant exactement « sur le clic », vous ne l’entendrez plus. Littéralement. Plus rien. C’est un sentiment très étrange au départ qui va probablement vous déstabiliser un peu et annoncer le retour du « clic ».

Vous arrivez à présent à conserver cette précision pendant quelques battements? Vous pouvez ensuite régler le tempo sur 85 battements par minute, par exemple, ou 130 bpm, et réessayer. Vous vous rendrez vite compte que plus le tempo est élevé, plus il sera difficile de le faire – jusque là pas de surprise – mais également que plus le tempo est bas, plus cela devient difficile aussi! 40 bpm est un vrai challenge.

Une fois cette méthode bien en place à différents tempos, vous pouvez commencer à jouer des mélodies au clic. Essayez de quitter la familiarité et de jouer délibérément devant ou derrière celui-ci. C’est moins une volonté qu’une question de sentiment. Aussi étrange que cela puisse paraître, si vous vous penchez légèrement en avant – ce n’est pas pour rien que vous êtes « décontracté » – vous pouvez influencer votre groove en conséquence. Si vous souhaitez savoir exactement ou vous vous situez, il est également possible de brancher la basse et le métronome à deux canaux différents d’un logiciel séquenceur (Logic, Cubase, Live et autres).Vous pouvez alors voir exactement si vous votre ressenti est juste.

Une fois arrivés là, vous pouvez appliquer vos nouvelles compétences rythmiques à vos partitions. Parceque lire de la musique dans le tempo est d’autant plus complexe que ce n’est nécessaire pour tout bon musicien de studio.

Sur une ligne comme celle là par exemple, il est fort possible que vous soyez légèrement à la traîne sur la reprise de la deuxième mesure.


En route vers un timing solide!

Si vous avez maitrîsé tout ça, le plus dur est derrière vous. Disons qu’après 6 mois de pratique constante (!), il vous sera en tout cas beaucoup plus difficile de vous retrouver hors tempo. À ce propos, Victor L. Wooten, l’un des chefs de file les plus respectés dans le vaste domaine du Groove, a écrit le livre « The Music Lesson: A Spiritual Search for Growth Through Music ». Ce n’est pas un manuel, mais plutôt un roman, et moins ésotérique que le sous-titre peut le suggérer, mais une lecture très intéressante au demeurant.


Tous nos métronomes ici

Parceque oui nous sommes quand même un magasin de musique, voilà donc quelques placements de produits utiles 🙂

Cliquez ici pour retrouver tous nos métronomes

Author’s gravatar
La musique d'abord, mais la guitare surtout ! Guillaume rejoint Thomann en 2017 et en est actuellement à 588 pauses déjeuner passées dans le magasin à essayer du matériel !

Laisser un commentaire