Hit The Tone – Led Zep & Glyn Johns

Hit The Tone – Led Zep & Glyn Johns

Quoi de neuf ?

Bon ok, c’est pas vraiment neuf… 50 ans depuis la sortie de leur premier album éponyme ! Ça, mes amis, relève de l’événement majeur et mérite amplement d’être célébré. On parle du plus grand groupe de l’histoire du Rock’n’Roll, et malgré l’utilisation répétée de cette expression, elle est légitime pour ce groupe de  « Brits ». Jimmy Page, ancien guitariste du groupe The Yardbirds, fonda le groupe avec l’envie de revisiter le blues à travers le prisme du hard rock. Le résultat fut un fer de lance et contribua à l’essor du blues rock britannique avec Cream, Jeff Beck Group ou Ten Years After.

Bien qu’ils aient été catalogués comme proto-heavy, blues rock ou hard rock, la discographie de Led Zeppelin – composée de 9 albums – contient aussi des traces de musique Soul, de rock psychédélique et de folk. Le premier chapitre de cette histoire palpitante a eu lieu en octobre 1968. Jimmy Page a rassemblé le groupe pendant environ 30 heures aux studios Olympics de Londres. Là, Page, Robert Plant, John Paul Jones et John Bonham ont enregistré l’album désormais devenu incontournable.

Jimmy Page se souvient des années plus tard : « Led Zeppelin (Atlantic 1968) était presque un album live, et c’était fait exprès. En effet, seulement quelques prises ont suffi pour enregistrer chaque chanson ». Plus tard, Page a bénéficié l’aide de Glyn Johns, qui a joué un rôle fondamental dans plusieurs classiques du rock : il était derrière des albums tels que Who’s Next de The Who ou Get Yer Ya-Ya’s Out des Stones. Dans cet article, nous parlerons brièvement de la guitare que Page a utilisé et de la façon dont Glyn Johns a enregistré la batterie de John Bonham :  l’ingrédient qui, pour beaucoup, a placé Led Zeppelin au-dessus de la plupart des groupes.

Listen on Spotify


Est-ce que Jimmy Page jouait déjà de sa guitare à l’archet?

Non, du moins pas dans le studio. Bien qu’on se souvienne de voir Page jouer sur une Gibson Les Paul Standard, lors de l’enregistrement du premier album de Led Zeppelin, le Britannique jouait sur une Telecaster qui lui avait été offerte par Jeff Beck. Il avait tout d’abord collé huit miroirs ronds sur la table (la Mirror donc) avant de les retirer pour peindre la guitare en 1967 (la Dragon).

Avant de passer à l’amplificateur, il faut se rappeler d’un autre modèle : le modèle Epiphone inspiré de la guitare Gibson EDS-1275 à double manche. Elle s’appelle l’Epiphone G1275 CH et est disponible dans notre boutique pour 990 €.

Afin de bien cerner la création sonore de Page, il est nécessaire de parler des amplificateurs. Notamment l’utilisation d’un ampli à lampe Supro, le modèle classique Thunderbolt. Aujourd’hui, la marque américaine propose une version moderne inspirée du Thunderbolt : le Black Magick.


Passons à la batterie !

Les critiques ont été unanimes sur ce qui se démarquait dans cet album : le son de la batterie a placé Led Zeppelin au-dessus de la plupart des autres groupes du genre. Et quand on parle de batterie, il faut connaitre ce nom : John Bonham. Cela peut paraître évident pour certains mais il est nécessaire de le mettre ici par écrit : il est presque impossible de recréer le son de la batterie de Led Zeppelin, tout simplement parce qu’il est presque impossible de jouer comme John Bonham. Et même s’il est parfois comparé à un train qui passe, il n’y a pas que son punch à souligner : Bonham a aussi apporté au son de Led Zep un groove incomparable, doux et profond, qui révèle dans les mid tempos des arômes psychédéliques comme on peut les savourer dans « Dazed and Confused ».

Bien que Bonham jouait sur des batteries de différentes marques, une chose qui revenait toujours dans ses kits : les grandes tailles. Il s’agit de grosses caisses 24/26″ (ce modèle Yamaha pourrait être une très bonne option) avec des peaux sablées et sans trous. Pour les toms, il utilisait des tailles 14″, 16″ ou 18″, accordait à la fois la peau de frappe et la peau de résonance sur une hauteur assez élevée. Il a principalement utilisé des cymbales Paiste (bien qu’il y ait beaucoup d’alternatives), un charleston de 15″ (ce modèle Paiste vaut le détour, ou encore ce charleston Zultan), une cymbale crash 18/20″ (on peut compter sur ce modèle Zildjian et ce modèle Zultan) et enfin une cymbale Ride 22/24″ (nous recommandons, une nouvelle fois, des modèles Zildjian et Zultan).


On parlait d’un certain Glyn Johns ?

Producteur et ingénieur du son extraordinaire, la carrière de Glyn Johns mériterait un article à elle seule. Mais nous nous limiterons ici à parler de son travail sur le premier album de Led Zeppelin. A cette époque, les guitares étaient enregistrées en rapprochant le microphone le plus possible de l’amplificateur. Cependant, dans ce qui est déjà une citation historique, Johns et Page ont compris que « la distance est la profondeur », et ils ont donc mélangé des micros rapprochés avec des micros d’ambiance. C’est ainsi qu’ils ont créé l’un des sons caractéristiques de l’album. L’autre distinction impliquait la mise en œuvre de ce que l’on a appelé la technique Glyn Johns.

Pour enregistrer la batterie en utilisant la technique de Glyn Johns, nous avons besoin de 3 microphones (certains ingénieurs modernes insisteraient pour ajouter un 4ème micro sur la caisse claire). Deux d’entre eux doivent être des micros à condensateur (il est recommandé qu’ils soient identiques et qu’ils aient une large membrane) et l’autre (ou les deux) doit être dynamique. Rappelez-vous que les micros à condensateur offrent une meilleure reproduction des aigus et une meilleure dynamique, mais ne supportent pas la pression acoustique élevée comme les micros dynamiques. Par conséquent, il est recommandé de suivre le schéma conventionnel dans le placement des microphones dynamiques : nous en placerons un devant la grosse caisse et un (en option) sur la caisse claire. Nous utiliserons les micros à condensateur comme overheads, le premier directement au-dessus de la batterie, de 60 cm à 1 m au-dessus de la caisse claire, pointant la pédale de la grosse caisse, en passant entre les bords des toms. Ce microphone est généralement vers la droite dans le mixage stéréo. Le second sera placé derrière le kit, près de l’épaule droite du batteur, au-dessus de la peau supérieure du tom et en direction du charleston, en passant par-dessus la caisse claire. Ce microphone est généralement orienté vers la gauche dans le mixage. Tout problème éventuel, notamment de phase, doit être résolu en ajustant la distance des microphones.

Le principal avantage de la technique de Glyn Johns est un gain en terme de matériau enregistré (à l’époque des bandes, aujourd’hui des Giga-octets) et de temps : 3 ou 4 micros et très peu de séparation dans le mixage. Les critiques de l’enregistrement de batterie expliquent qu’il ne s’agit pas d’une méthode de micro « complète » et qu’elle ne permet pas d’isoler les éléments distincts de la batterie pour un mixage correct. Quoi qu’il en soit, comme nous l’avons dit au début, il suffit d’écouter le résultat. Comme disent les Brits: « La preuve est dans le pudding ».


Comment je fais à la maison ?

Comme nous l’avons dit, la technique de Glyn Johns permet d’économiser énormément de temps et de matériel. Et c’est une bonne nouvelle ! Tout ce qu’il vous faut, c’est une batterie accordée, d’accord, une bonne batterie – nous convenons que cette partie n’est pas si facile – et quatre microphones : deux à condensateurs et deux dynamiques. Dans le cas des microphones à condensateur, le marché offre un large éventail de possibilités. Par exemple, le t.bone SC 450, un choix imbattable pour son rapport qualité/prix (48€). D’autres modèles sont très souvent utilisés comme le Shure KSM32SL, l’AKG C-414 ou encore le RODE NT2-A.

En ce qui concerne les microphones dynamiques, nous mettons en avant les Shure Beta 52A et le SM 57, l’Electro Voice RE20 RE-Series, le Sennheiser MD421-II et un modèle Beyerdynamic que l’on ne présente plus, le M88TG.


Conclusion

Outre la musique, devenue culte aujourd’hui, certaines choses sont à retenir. La première est la clarté de la vision de Jimmy Page. En quittant son groupe The Yardbirds, il savait déjà ce qu’il voulait : un groupe de Blues Rock ouvert aux dérives et être accompagné de trois énormes musiciens. Ça ne se serait pas passé comme ça s’il n’avait pas suivi sa vision. La deuxième leçon peut être tirée de la façon dont Glyn Johns a positionné les microphones. Nous l’avons déjà dit : les guitares ont été enregistrées en collant le microphone à l’amplificateur. Ils ont compris que « la distance est la profondeur » et ont donc complètement orienté l’enregistrement et leur jeu avec cette idée en tête. Ils ont donc instauré une nouvelle technique d’enregistrement souvent utilisée aujourd’hui en rock. Une fois de plus, nous arrivons à la conclusion que c’est un ensemble de choses comme la technique, la connaissance des instruments et des outils d’enregistrement qui est essentiel à la réalisation de ce que vous avez en tête. S’il n’y a pas de chansons, d’idées, de sentiments, – quelque chose à dire en somme-, il n’y a pas de disque, et Led Zeppelin n’en a certainement pas manqué.

Author’s gravatar
Passionné par la guitare, la musique et le son, Charlan a rejoint Thomann en 2005 et a joué dans divers groupes aux influences funk.

3 commentaires

    John Bonham a joué Ludwig.. mais cela vous fait mal de le dire .. c’est pathétique .. Ludwig !!! Ludwig !!!

    > Salut Alain,
    Aucun problème pour citer Ludwig ! Mais John Bonham n’a simplement pas joué Ludwig sur le premier album de Led Zep (dont il est question dans cet article) , mais seulement à partir du deuxième album 😉

    One common query comes online casino players is that whether they may
    pay their taxes or not in playing casino activities.
    « What if we lose? », « How the taxes deducted in our winnings? »,
    « Do they always deduct taxes every time we play online casino games? » These will be the common confusion many gamblers
    are having.

    Poker will be the popular gambling game as soon as you mega casino mobile.
    Is actually usually a game where need to have of skill
    and in this particular game members of the squad have to play against
    individuals rather when compared to house. Tend to be two various types of poker which be chosen from.

    Bonus deals: Ensure that that the casino are generally playing in gives good bonus.

    Many casinos give 100% bonus in joining up. Certain that you that you get the bonus on times.

    Look at the license: Products and solutions are wiggling with
    money one wants to keeping it secure an issue site you playing because of.
    An illegal site just could be scrapped or it may disappear using your money.
    A legitimate reputable site is safer to play in. The casino you are playing
    with must have government seal and it has to have some authentication.

    The internet casinos will together with set up a dummy account so that you can practice without
    using real money. You can practice lengthy you want until you’re confident enough to start playing
    are the real deal.

    So, to start it the islands the gambling law which a particular
    country has specially in managing an taxes from online casinos.
    Except all winnings are automatically taxed the particular government.

    However it’s always a player’s responsibility to understand everything about laws that are related to gambling
    so that they will concentrate on how their
    country deduct money using their winnings. Let us discuss the common processes that occur when getting a tax from internet casinos
    and players (this is specially as a player among the United States).

    All in all of it is entertaining and really rewarding as i
    feel really good. When I just sit and also let things work they
    work. A lot of games on these casinos that one could play anyone a great opportunity take pleasure in yourself. http://lifequest.hightouchweb.com/Redirect.aspx?destination=http%3A%2F%2Ftobias.dihu.ch%2Fguestbook%2Findex.php

Laisser un commentaire