ÉCHAUFFEMENT VOCAL EXPRESS – 6 EXERCICES ET CONSEILS

ÉCHAUFFEMENT VOCAL EXPRESS – 6 EXERCICES ET CONSEILS

Vous êtes en retard, vous n’avez pas beaucoup de temps avant le début du concert et un échauffement vocal complet est donc impossible. Grâce aux 6 exercices suivants réalisables en un peu moins d’un quart d’heure, votre voix sera bien échauffée. Il est très important que vous vous sentiez à l’aise vocalement, que les exercices soient agréables et que vous puissiez vous débarrasser du stress et de toute tension. ?

?Note : Chaque exercice est à répéter 3 fois.


L’échauffement des lèvres

Commençons par un classique, les « lips rolls » ou trilles de lèvres. Il suffit de faire (plus ou moins) comme un cheval qui hennit -et qui a l’oreille ! Essayez de garder la bouche et la mâchoire détendues pour que vos dents commencent à vibrer. Si cela fonctionne, chantez une note qui monte en hauteur puis redescend. Ainsi, les notes suivantes de la gamme :

Fondamentale – Tierce – Quinte – octave – Quinte – Tierce – Fondamentale

Ou par exemple avec des notes :

Do – Mi – Sol – Do (octave) – Sol – Mi – Do

Essayez de chanter la séquence de sons dans différentes positions et/ou d’essayer d’autres quartes ou quintes.

Les vibrations relâchent les lèvres, rendent la respiration plus alerte et vous aident à vous calmer et à relâcher la tension.

 

Échauffement du larynx et des cordes vocales

Fredonner un son « Zzzzzzzz » bourdonnant et mettez vos doigts sur la gorge pour sentir la vibration. Plus vous êtes détendu, plus vous ressentez de vibrations. Trouvez le point de votre gorge où les sons produisent le plus de vibrations. Vos lèvres doivent être légèrement ouvertes. Répétez la séquence de notes de l’exercice 1 ou faites une longue et lente descente de la fondamentale à l’octave puis retourner à la fondamentale. Restez complètement détendu dans votre gorge. Essayez ici aussi différentes positions et hauteurs.

Dans la vidéo suivante, Flavio vous montre les six exercices en pratique

 

Échauffement de la poitrine et du diaphragme

Respirez de manière détendue en gonflant le ventre et sans tendre les muscles abdominaux. Placez vos mains sur votre ventre au niveau de la cage thoracique puis haletez plusieurs fois de suite. Vous pouvez maintenant sentir votre diaphragme, le muscle qui sépare l’abdomen de la poitrine, se détendre.

Chantez ensuite de courtes mélodies en utilisant des voyelles, en essayant de produire les sons directement depuis votre estomac (n’hésitez pas à recommencer une fois de plus la séquence de notes des deux premiers exercices si vous avez le temps). Commencez par un A, puis essayez les autres voyelles. Grâce au son des voyelles, vous pouvez sentir comment vous chantez avec le diaphragme: la respiration et le son ne doivent pas venir de la gorge, vous devez pouvoir sentir en même temps votre poitrine vibrer pendant que vous chantez.

 

Ouvrir votre voix

Commencez par un bâillement silencieux. Après ça, bâillez sur une note. Sentez l’espace qu’il y a dans votre bouche et votre gorge. Laissez votre bouche en position de bâillement et chantez une séquence des cinq premières notes d’une gamme majeure :

1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 4 – 3 – 2 – 1

Baillez pendant l’exécution des sons. Le relâchement extrême de votre bouche et de votre cou vous aide à mieux utiliser toute la gamme de votre voix. Cet exercice détend également vos cordes vocales.

 

Brèves salves sonores

Faire de courtes salves sonores sur le son « Ha » tout en gardant à l’esprit qu’à chaque vocalise, l’espace dans votre gorge augmente et diminue de nouveau pendant les pauses, lorsque vos cordes vocales sont relâchées ensemble. Chantez l’exercice de la séquence tonale de l’exercice 4. Essayez des séquences lentes et rapides, comme par exemple l’une juste derrière l’autre. Remettez vos mains sur votre abdomen et essayer de le contrôler lorsque l’air s’arrête entre chaque séquence. Sentez les à-coups comme si votre diaphragme faisait du trampoline. Cet exercice aide à réguler votre respiration et vous aide à apprendre à diviser et à rythmer le flux d’air.

 

Se calmer avant un concert

Respirez profondément, ouvrez légèrement la bouche et laissez sortir lentement l’air sur un « S » pratiquement inaudible. Essayez de garder l’air à l’intérieur de vous le plus longtemps possible. Plus vous répétez cet exercice, plus vous pouvez le faire longtemps.

Author’s gravatar
Passionné de musique et de son, j'ai rejoint le petit village d'irréductibles musiciens de Treppendorf en 2005 pour finalement y poser mes flightcases.

3 commentaires

    Super ?. Y a un peu de boulot.
    Très instructif.

    Très intéressant et efficace merçi.

Laisser un commentaire