Commencer le Ukulélé

Commencer le Ukulélé

Je vais vous parler aujourd’hui de ce petit instrument à cordes qui évoque les plages exotiques et les vibrations positives, le ukulélé. Cet instrument à cordes pincées traditionnel des îles Hawaï a la particularité d’être assez simple à jouer et d’être également bon marché, ce qui en fait un instrument idéal pour tous ceux qui souhaitent s’initier à la famille des cordes!

On peut trouver 5 types d’ukulélés qui diffèrent par leur taille et donc par leur sonorité. Les plus populaires sont les sopranos, concerts et ténors.

Différentes tailles

 

Le ukulélé le plus commun est le soprano, sa sonorité vous transporte immédiatement sur les plages d’Hawaï. Son diapason est de 35 cm.

Le ukulélé concert est légèrement plus grand, avec un diapason de 38,5 cm. Il se marie très bien avec le soprano.

Le ukulélé ténor est encore plus grand que les deux variations précédemment citées. Son diapason est de 43 cm environ. Il produit également plus de basses que ses deux petits-frères.

 

 

Il existe aussi des modèles hybrides, qui sont généralement des instruments qui se situent entre le ukulélé, la guitare, le banjo et la basse (ukulélés basse).


Quel matériau choisir?

Le matériau utilisé va avoir une influence sur le son de l’instrument. Les bois les plus utilisés pour les ukulélés sont le Koa, un bois Hawaien qui produit une sonorité chaude et douce et le caoba, qui est similaire au Koa mais de meilleure qualité. Vous trouverez aussi le bois d’épicéa avec un son plus pénétrant. Il est important de ne pas exposer l’instrument à trop d’humidité ou à des changements de température importants. Cela peut endommager le bois.

Les cordes les plus utilisées ne sont pas en nylon mais des cordes faites en plastique de haute densité qui ont une meilleure dynamique, plus d’aigus et un son plus clair. Vous pouvez aussi trouver d’autres types de cordes, par exemple en boyau artificiel, en titane ou en acier.

Il existe plusieurs type de mécaniques, celles qui possèdent des vis de blocage tiennent mieux l’accord.

Si vous souhaitez amplifier votre ukulélé pour jouer en concert, la solution la plus simple et d’utiliser un micro piézo passif. Il en existe plusieurs qui peuvent être montés en quelques secondes. Il existe également des ukulélés équipés de micros.

Mécaniques avec vis de blocage

Les types d’accordage

Ce qui est bien avec les ukulélés c’est l’open-tuning qui vous permet de réaliser des accords facilement; l’accordage standard du ukulélé est Sol-Do-Mi-La. Il existe également d’autres accordages souvent utilisés sur les ukulélés ténor et soprano, par exemple La-Ré-Fa#-Si pour les sopranos et Do-La-Do#-Fa# pour les ténors.

Vous trouverez ci-dessous la table des accords :

4584539979_443e29ebab Source

Vous avez maintenant un bon aperçu des paramètres à prendre en compte pour débuter. Ecoutez bien le son de l’instrument et faites votre choix en fonction de la prise en main, du prix mais surtout du look qui vous plait. Aloha!

 

Author’s gravatar
Passionné par la guitare, la musique et le son, Charlan a rejoint Thomann en 2005 et a joué dans divers groupes aux influences funk.

2 commentaires

    Il y a quelques années, Benoît Merlin et son équipe de guitarist acoustic ont sorti un super bouquin sur les ukulele. Très intéressant et très complet avec une méthode pour apprendre à jouer.

    J’ai essayé récemment un Ukuléké Tahitien d’un pote justement tahitien. Très bel instrument fait main. Il diffère du ukulélé « classique »: table d’harmonie pleine et c’est le fonds qui est « troué ». Ces cordes sont du fil de pêche, donc un nylon beaucoup plus fin que le ukulélé classique, et elles sont doublées. L’accordage reste le même. Il en ressort un son plus sec avec moins de profondeur mais qui reste très mélodieux.
    Pour la petite anecdote, pour le tahitien, il n’exsite qu’une sorte de ukulélé: le ukulélé tahitien. Les instruments présentés dans cet article s’appelle Kamaka.

Laisser un commentaire