9 astuces pour bien communiquer avec votre audience

9 astuces pour bien communiquer avec votre audience

Être chanteur ou chanteuse, c’est être capable d’interpréter des chansons mais souvent aussi d’endosser le rôle de communiquant. Mais chanter est différent de parler…ce donc n’est pas toujours une évidence. Si s’adresser à un public est pour vous un cauchemar, un autre membre du groupe pourra sûrement le faire à votre place. Mais que faire si personne n’est motivé pour le faire ou si vous vous produisez seul sur scène?
Voici quelques conseils…


1. La contenance plutôt que le contenu

Vous communiquez les informations les plus importantes de manière non-verbale. En effet, grâce au langage corporel, le public voit si vous vous êtes à l’aise et si une complicité entre les membres du groupes existe. Cela en dévoile souvent plus sur votre personnalité que le contenu de vos propos.

2. Préparez un pense-bête 

Soyez prêts. Les annonces ne doivent pas être spontanées, mais seulement apparaître comme telles. Attrapez un stylo et posez-vous les questions suivantes sur vos morceaux :

  • Quelle a été la raison de composer ce morceau ?
  • Quelle est le message véhiculé par le morceau ?
  • Que pouvez-vous raconter sur le morceau ? Anecdotes sur le processus d’écriture
  • Que ressentez-vous lorsque vous jouez le morceau ?

Écrivez les réponses sous forme de mots-clés ou de phrases courtes. Ce n’est pas la peine d’apprendre un texte par cœur, utiliser des mots-clés permettra d’avoir l’air plus naturel. De cette manière, vos discours varieront de concerts en concerts et n’auront pas l’air répétés.

3. Annoncez le morceau suivant

Une astuce classique est d’annoncer le titre du morceau qui va suivre à la fin de votre speech. Ainsi le groupe saura à quel moment le lancer et votre annonce ne sera pas coupée ou mélangée aux premières mesures du morceau.

4. Inclure des anecdotes récentes ou drôles

Vous pouvez également parler de trucs insolites qui vous sont arrivés le jour même ou de thèmes d’actualité et les détourner de manière amusante, voire de manière redondante pour faire du comique de répétition. Cela donnera une sorte de fil rouge au concert et vous permettra de vous y raccrocher entre les morceaux.

5. Ce qui doit être dit

Le nom de votre groupe, le nouvel album, la nouvelle vidéo, les réseaux sociaux, les prochains concerts, le merchandising. Pensez à votre show et discutez au préalable avec le groupe de ce que votre public doit savoir. Vous pouvez écrire les différentes infos sur une feuille de papier pour ne rien oublier.

6. Restez authentiques

Parlez normalement. N’utilisez pas de termes que vous n’employez pas habituellement, à moins que vous jouiez un rôle. Si vous jouez à l’étranger, apprenez une ou deux phrases dans la langue de votre audience, qui appréciera sans doute l’effort.

7. Quand faut-il s’adresser au public ?

Essayez de mettre en place un programme pour vos annonces et préparez vos transitions afin de donner du rythme à votre show. A quel moment est-il préférable de faire une pause ? Pouvez-vous vous servir d’une annonce pour permettre aux autres musiciens de se ré-accorder ? Quelles morceaux peuvent s’enchaîner sans faire de pause ? On annonce aussi généralement le dernier morceau du concert : si le public se plaint, vous pouvez déjà vous préparez mentalement pour un rappel.

8. Des alternatives aux annonces classiques ? 

Donnez libre champ à votre imagination ! Vous pouvez utiliser la vidéo ou l’éclairage pour créer une ambiance particulière. Vous pouvez aussi interagir avec le public et le faire participer. Si vous arrivez à le divertir, celui-ci vous portera.

9. Répéter, répéter, répéter

C’est en forgeant qu’on devient forgeron alors voici 3 conseils :

  • Travaillez vos annonces en répète. Inviter des amis pour un mini-concert et enregistrez le avec votre smartphone pour apprendre de vos erreurs.
  • Prenez part à un cours de rhétorique pour apprendre à improviser et à être à l’aise
  • Laissez-vous inspirer par d’autres artistes. Pas de copypasta bien sûr mais vous trouverez sûrement des choses à adapter

Avez-vous l’expérience de la scène et parvenez-vous à surmonter votre trac ? N’hésitez pas à partager vos astuces en commentaires ✍

 

 

Author’s gravatar
Passionné de musique et de son, j'ai rejoint le pittoresque village d'irréductibles musiciens de Treppendorf en 2005 pour finalement y poser mes flightcases.

1 commentaire

    Super ces petits conseils…Je voudrais ajouter ceci :
    il ne faut pas trop parler au début avant d’avoir jouer, je pense que vous devez montrer musicalement de quoi vous êtes capables, histoire de poser l’affaire…Commencez à parler à partir du 2ème morceau, c’est bien…rien n’empêche de dire bonjour en arrivant…

Laisser un commentaire