7 conseils pour l’entretien de votre cuivre

7 conseils pour l’entretien de votre cuivre

Un instrument en cuivre nécessite un entretien continu – immédiatement après le jeu et, de temps en temps, un nettoyage complet. Les résidus peuvent endommager l’instrument à long terme en s’accumulant sur les clés ou les pistons pour finir par ne plus fonctionner. Mais il y a aussi les résidus qui ne sont tout simplement pas hygiéniques ou dangereux pour la santé. La saleté, et même l’odeur peuvent être vraiment désagréables et s’accumulent toujours là où elles ne peuvent pas être vues.

💋#KissMyBrass🎺


1. Un nettoyage saisonnier

Tous les trois mois environ, démontez complètement l’instrument de ses différentes parties et placez celles-ci dans une cuve en plastique avec de l’eau tiède (!). Veuillez ne pas utiliser d’eau chaude du tout !

Les pièces sont imbibées de détergent et nettoyées avec des brosses de nettoyage appropriées, comme le kit de nettoyage Reka pour tuba et sousaphone. Ce petit kit est également disponible pour les autres cuivres.


2. Les éléments à graisser et à huiler

Une fois que tous les éléments ont bien séché, nous sommes prêts à les ré-assembler. Toutes les pièces importantes doivent d’abord être fraîchement graissées. Il est clair que le métal qui rencontre le métal aux points névralgiques va s’abîmer; les tubes ne doivent pas être enfoncés les uns dans les autres sans lubrifiant. Ils pourraient même se coincer! Enfin, les pistons et les clés doivent aussi être huilées. Un produit éprouvé est l’huile à piston spéciale de La Tromba.


3. Nettoyage de surface

Il existe de nombreux processus de soins qui ne peuvent pas attendre aussi longtemps : immédiatement après avoir joué, la surface de l’instrument doit être complètement essuyée avec un chiffon doux. Tous les résidus doivent être éliminés. On commence par enlever les marques de transpiration laissées par les mains et on termine le nettoyage par la poussière et les résidus de salive.
Pour les instruments vernis, vous pouvez utiliser le chiffon de polissage Thomann éprouvé. Il est fabriqué en microfibre et convainc par sa haute qualité. Pour nettoyer les instruments plaqués argent de manière idéale, il est préférable d’utilisez un chiffon en coton comme le Thomann Silver Cloth. Si nécessaire, vous pouvez aussi l’utiliser pour rafraîchir l’argenterie de votre grand-mère. Que ce soit pour votre instrument ou l’argenterie de mamie, la surface du plaquage en argent doit être polie sans être abîmée. Vous pouvez obtenir de très bons résultats avec le produit d’entretien Silver Care de Hagerty.


 4. Garder l’embouchure méticuleusement propre

Le contact direct avec l’instrument avec l’embouchure rend l’entretien de cette dernière pièce d’autant plus important. Ce n’est pas seulement une question de longévité et d’apparence, mais aussi d’hygiène. Certains résidus et odeurs sont très résistants. Le nettoyant pour embouchures Thomann vous permet de bien vous familiariser avec eux. Le spray nettoyant pour embouchure diffuse un parfum frais et assure un nettoyage efficace. Après l’avoir bien essuyé, il est possible de la nettoyer de manière à ce qu’elle retrouve son éclat d’origine.


5. Coulisses pour trombone

Dans le cas des trombones, c’est la coulisse qui est particulièrement sollicitée et qui doit être maintenue propre. Le Slide-O-Mix Set est utilisé par les plus grands orchestres du monde entier. L’émulsion adhère très bien. C’est une solution à 2 composants. Le soin Rapid Comfort de Slide-O-Mix est encore plus pratique : en tant que solution tout-en-un fiable, ce produit assure un film lubrifiant efficace sur la coulisse du trombone. Particulièrement utile pour les débutants puisque les erreurs de dosage sont difficilement possibles.


6. Traiter la pompe d’accord séparément

La graisse pour pompe et liège La Tromba est un produit d’entretien spécial pour les pompes d’accord. Le produit est conçu pour les pompes d’accord et les instruments à vent en bois, attention donc à ne pas lubrifier les cuivres aux mauvais endroits.


7. La zone problématique: l’étui

L’humidité résiduelle et les restes de la condensation doivent être évacués de l’instrument. Essuyez et laissez bien sécher l’humidité restante. Après avoir joué, les étuis ou les sacs de transport ne conviennent que pour un transport court. À la maison – ou ailleurs – sortez l’instrument pour que l’humidité résiduelle puisse s’évaporer à l’air ambiant. Cela fonctionnera difficilement dans l’étui ou le sac. Pour la trompette, nous vous conseillons le sac de transport Thomann Trumpet Gigbag en Cordura de haute qualité comme solution de transport judicieuse.

 

Author’s gravatar
Passionné par la guitare, la musique et le son, Charlan a rejoint Thomann en 2005 et a joué dans divers groupes aux influences funk.

1 commentaire

Laisser un commentaire