Top 10 des trucs à ne pas dire à un musicien

Top 10 des trucs à ne pas dire à un musicien

On vous a certainement déjà fait péter les plombs avec des remarques désobligeantes à propos du job de musicien. Voici un florilège des pires réflexions qu’on aime pas trop entendre lorsque la musique est notre métier.


1. « Et sinon, c’est quoi ton vrai métier ? » C’est bien connu, les musiciens ne peuvent pas vivre de leur métier. A vrai dire le terme « musicien » ne peut être considéré comme un job à part entière. Vos parents vous l’ont déjà dit et vous le répéteront: « Trouve-toi un vrai métier ! »

2. « Tu devrais t’inscrire à la nouvelle star. » Non merci, en fait musicien n’est pas vraiment le genre de profil recherché dans ces émissions.

3. « T’as un plan B si tu ne perces pas ? » Très important, un musicien se doit d’avoir un plan B. D’ailleurs tous les gens normaux ont un plan B au cas où leur carrière part en sucette.

4. « Tu nous joues un petit morceau ? » D’accord, mais seulement si tu me montres comment tu vends tes assurances…en fait non ça ira. Où est ma guitare?

5. « Alors comme ça t’essayes de devenir musicien ? » Pour être franc, j’ai commencé à l’être à l’âge de 6 ans, et après 20 ans d’entraînement quotidien et de formation, je suis bel et bien musicien.

6. « Tu sonnes comme…! » Super ! Merci ! Rien n’est plus gratifiant que d’être pris pour quelqu’un d’autre dans le milieu.

7. « Pour avoir du succès, il faut vraiment être doué ». Une vérité qui ne s’applique évidemment qu’au métier de musicien.

8. « On t’entend quand à la radio ? » On entre dans le cœur du sujet. Tu es considéré comme musicien seulement si tu passes à la radio. Ce qui nous mène à cette question existentielle : l’arbre qui tombe dans la forêt fait-il du bruit si personne n’est là pour l’entendre? Vous avez 4 heures !

9. « De nos jours ce sont les ordinateurs qui font la musique. » Tout à fait Thierry, et les musiciens devraient avoir honte de les utiliser. Ils devraient prendre exemple sur les banquiers qui utilisent encore le boulier pour faire des additions.

10. « La musique est beaucoup trop chère. Elle devrait être gratuite. »  T’as raison cornichon. Le temps investi, les collaborateurs, les instruments et le studio d’enregistrement ne coûtent rien. Je pense aussi que manger au resto devrait être gratuit et accessible à tous !

 

Author’s gravatar
Passionné de musique et de son, j'ai rejoint le petit village d'irréductibles musiciens de Treppendorf en 2005 pour finalement y poser mes flightcases.

9 commentaires

    C’est moins simple qu’il n’y paraît car les diffuseurs de musique exploitent souvent les musiciens en leur rétrocédant la plus petite part comme s’ils n’étaient pas indispensables
    Ce qu’il faudrait c’est un vrai statut pour le musicien et pas un statut d’intermittent qui dévalorise le métier

    Ça fait du bien aux nerfs cette article!!!!

    Tissot , intermittent c’est pas un statut, c’est un régime !!

    A pleurer ?. Le « tu nous joues un PETIT morceau ». Ben oui, parce que j’ai des petits doigts et un petit cerveau… Le plus hilarant est le 10 : tout gratuit, l’avion, l’essence, les maisons, et donc le resto… Le pire, c’est qu’il y a des gens pour sortir des inepties pareilles, droits dans leurs bottes. Ils oublient juste que toute forme d’art créée l’identité d’un peuple ou d’une nation. C’est peut être pour cela, qu’incapables de faire un acte de création, ils n’en seront réduits qu’à pouvoir dénigrer…

    Du coup, ton metier c’est plutôt blogueur ou musicien?

    J’adore ces types d’articles 🙂 ! J’ai beaucoup aimé le votre merci pour ce bon moment !

    ces petites phrases assassines je les entends régulièrement, alors en lisant la liste j’ai bien ri !

Répondre à DO Annuler la réponse